B'NAI B'RITH FRANCE
Bienfaisance, Amour fraternel, Harmonie. La plus ancienne association Juive humanitaire mondiale (1843)
Facebook
Twitter
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une soirée banale sur Twitter ? Le flop du hashtag #PalestineVaincra


Mercredi 24 Octobre 2012

Vous aviez détesté le hashtag #UnBonJuif sur Twitter ? Vous allez détester #PalestineVaincra !
Mais entre les deux soirs de haine sur internet, de l’encre a coulé sous les ponts médiatiques.



Une soirée banale sur Twitter ? Le flop du hashtag #PalestineVaincra
Vous aviez détesté le hashtag #UnBonJuif sur Twitter ? Vous allez détester #PalestineVaincra !

Mais entre les deux soirs de haine sur internet, de l’encre a coulé sous les ponts médiatiques.

La preuve est la bataille entre les deux calculée ici :

http://hashtagbattle.com/#battle/a/%23palestinevaincra/%23unbonjuif



Entre les deux, plusieurs éléments sont apparus.

D’abord, la médiatisation de #UnBonJuif révélée par Jewpop et autres, puis portée à la Une par l’UEJF, a certainement abouti à une auto-censure de twittos malveillants et apeurés.

D’autres se sont peut-être lassés de cette pollution nocturne d’un média utilisé plus pour commenter ses passions et l’actualité que pour des défoulements et délires racistes.

J’avais été prevenu par une ami Twitteuse que je remercie car elle se reconnaitra. Elle souhaite rester anonyme pour conserver sa vigilance, et c’est tout à son honneur.

Elle avait repéré un Tweet annonciateur d’une opération imminente : « On lance un hashtag hardcore ce soir ou pas ».
Une soirée banale sur Twitter ? Le flop du hashtag #PalestineVaincra

En effet, lundi 22 Octobre en soirée, un coup d’œil aux trends (tendances) permettait de voir le hashtag #PalestineVaincra parmi le Top 5.

Suivi en cela par quelques-un de mes 1320 followers, c’est-à-dire ceux qui me suivent sur Twitter, j’ai répondu en utilisant le même hashtag.

Demi-surprise, ces messages ont été retwittés (relayés pour les non pratiquants de l’Oiseau bleu) par mes suiveurs mais aussi des inconnus. Par exemple :
Une soirée banale sur Twitter ? Le flop du hashtag #PalestineVaincra

Une soirée banale sur Twitter ? Le flop du hashtag #PalestineVaincra

De cette soirée, je propose quelques leçons pour mes amis Twitteurs qui voudraient m’aider à combattre la Haine raciste sur Internet.

D’abord, soyez factuels, répondez aux messages de haine et aux clichés antisémites par des faits.

Evidemment, nous avons tous des pulsions plus « combattives » mais n’oublions pas que ce n’est pas notre « interlocuteur » que nous voulons convaincre. Par ricochet, nous nous adressons aux observateurs et aux personnes qui peuvent basculer dans un camp ou dans l’autre.

Moins nous tomberons dans le piège de la haine, de  la violence  et de l’insulte, plus nous serons crédibles auprès des hésitants. Et là nous gagnerons en amenant des inconnus à partager nos vues.

Une mobilisation sur Twitter se fait très rapidement, il est important que nous nous suivions les uns et les autres, car Twitter peut fonctionner comme un système d’alerte.

Il est de plus en plus facile de s’inscrire sur Twitter qui est inclus de base dans les smartphones et disponible sur tous les ordinateurs.

Ceux qui veulent nous rejoindre sur Twitter et sont désemparés à l’idée de s’y aventurer peuvent aller consulter ce guide, type « Twitter pour les nuls » et très didactique :

http://www.twoutils.com/debuter-twitter

En conclusion, soyez vigilants car cette lutte virtuelle à base de guerre et de haine bien réelles ne fait que débuter. Venez donc nous aider, car du nombre viendra notre force.

Et pour finir sur un ton humoristique, nous juifs qui somme le Peuple du Livre, devenons aussi le Peuple du Tweet !

Bernard MUSICANT

Community Manager B’nai B’rith France

https://twitter.com/bernardmusicant
 
 









Lu 1197 fois


Solidarité | Droits de l'Homme | Culture | Jeunesse | Fondation Bnai Brith | Israël | Activités locales | Politique | Judaïsme | Communauté