B'NAI B'RITH FRANCE
Bienfaisance, Amour fraternel, Harmonie. La plus ancienne association Juive humanitaire mondiale (1843)
Facebook
Twitter
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Tribune Libre : Prague : une pierre majeure dans la construction du B’nai B’rith de demain


Lundi 6 Novembre 2017

La Convention du B’nai B’rith Europe et du B’nai B’rith International qui s’est récemment tenue à Prague a incontestablement fait partie de ces grands rendez-vous qui rythment la vie de notre mouvement, et qui sont autant de moments fondateurs.



Tribune Libre : Prague : une pierre majeure dans la construction du B’nai B’rith de demain
De par la qualité de son contenu, la diversité de ses participants, et l’importance des décisions prises, cette Convention a sans nul doute constitué une pierre majeure dans la construction de l’édifice du B’nai B’rith en Europe et de par le monde. 


Son contenu d’abord. La succession de tables rondes et d’interventions de grande qualité sur les sujets qui préoccupent aujourd’hui la communauté juive, et plus largement la société dans son ensemble, nous ont donné à réfléchir, nous ont incité à nous poser de bonnes questions et nous ont conduit à y apporter des éléments de réponses. Extrémismes, populismes, antisémitisme, antisionisme, traitement des minorités, autant de sujets clé traités par des orateurs de premier plan, d’échanges passionnants qui nous ont rappelé, si besoin était, que le judaïsme doit faire face, partout, à des menaces similaires, à des enjeux semblables, mais teintées de particularismes géographiques dont la prise en compte est essentielle pour mener à bien ces combats déterminants pour notre avenir. 


Ses participants ensuite. Venus de différents pays du monde, les délégués présents à cette Convention ont réaffirmé, par leur présence, leurs témoignages et les échanges menés tous ensemble, la richesse sans pareil de la famille B’nai B’rith. Que nous venions des Etats-Unis, d’Amérique du Sud, d’Israël, d’Allemagne ou de France, nous partageons tous les mêmes valeurs de fraternité et d’humanisme, les mêmes idéaux de vérité et de justice, les mêmes combats contre la haine et l’obscurantisme, les mêmes espoirs de lumière et d’un monde meilleur. De voir ainsi la provenance des nombreux frères et sœurs présents, indiquée sur les badges de chacun, réunis l’espace de quelques jours dans la convivialité et le partage, a fait chaud au cœur. Le B’nai B’rith est avant tout une maison juive internationale, unie par nos convergences de vues et de combats, avec certes nos sensibilités, notre histoire, nos spécificités, mais tous animés par une détermination, une énergie et une passion identiques et sans faille. Le B’nai B’rith vit et se construit de la Loge au monde. C’est notre force et donc notre joyau que nous devons protéger à tout prix. 


Ses décisions enfin. Prague a été l’occasion de renouveler la gouvernance du B’nai B’rith Europe à travers l’élection des membres de son Comité Exécutif et de ses principales instances. En tant que Vice-Président du B’nai B’rith France, je suis particulièrement heureux et fier de l’élection de nombreux frères et sœurs français : Serge Dahan, élu nouveau Président du BBE, André Ouazana, Trésorier, Varie Achache, Secrétaire Générale, Francine Coen, membre du Comité Exécutif, Jacques Jacubert, Renée Samanovy, Aris Hauptshein, et Albert Lipkowitz, membres de différentes commissions et instances dirigeantes, et Ada Sadoun élue Commissaire aux Comptes.  


Toutes nos sincères et fraternelles félicitations vont à celles et ceux qui auront désormais la lourde tâche de conduire le B’nai B’rith Europe pour les trois ans à venir. De par les menaces et les difficultés que connaissent les juifs à travers l’Europe, le Bn’ai B’rith a bien sûr, de par son histoire, sa culture, son implantation et ses valeurs, un rôle déterminant à jouer au niveau européen. Le défi est grand : construire un B’nai B’rith Europe fort et uni avec l’ensemble des Loges européennes, tout en respectant leurs spécificités et leur diversité. C’était le vœu cher à notre sœur Erika (z’’l), qui nous a quitté trop vite et dont la mémoire a été rappelée lors de la Convention, et dont l’ambition est désormais portée par la nouvelle équipe en place. Les réflexions allant dans ce sens ont commencé à être menées et ont été débattues à Prague. Elles conduiront à un travail essentiel pour l’avenir du B’nai B’rith Europe et ses relations avec les différentes entités qui le composent. Comptons sur la détermination du nouveau Président et de son équipe pour les mener à bien. 


A cet égard, il convient de souligner que l’arrivée de cette nouvelle équipe dirigeante à la tête du B’nai B’rith Europe constitue une opportunité historique de travail en commun avec le B'nai B’rith France, dans l’harmonie, dans un état d’esprit chaleureux et constructif, et dans le respect mutuel des intérêts de chacun qui forment bien sûr l’intérêt commun. Toutes les conditions nécessaires sont aujourd’hui réunies pour bâtir de grandes choses ensemble. Assurons-nous de les concrétiser et de les transformer en réussite pour tous.    


A Prague s’est ouverte une nouvelle page pour le B’nai B’rith Europe et le B’nai B’rith France, porteuse de grands espoirs pour construire notre avenir commun. C’est désormais notre devoir à tous que de continuer à l’écrire ensemble et de saisir cette chance pour œuvrer, les yeux tournés vers demain, avec exigence et responsabilité, en faveur d’un B’nai B’rith que nous voulons tous fort, mobilisé, fédérateur - à l’intérieur comme à l’extérieur - rassemblé, en donnant du sens à nos combats. Un B’nai B’rith dont nous serons tous fiers dans l’harmonie, l’unité, et la fraternité.


Fraternellement, 


Philippe Meyer
Vice-Président du Bn'ai B'rith France








Lu 489 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 6 Juillet 2017 - 12:29 Simone Veil, la combattante éternelle

Jeudi 13 Avril 2017 - 12:41 La sortie d’Egypte n’est pas terminée

Notre Histoire | Nous connaître | Nous rejoindre | Communiqués | Editoriaux | INTRANET