B'NAI B'RITH FRANCE
Bienfaisance, Amour fraternel, Harmonie. La plus ancienne association Juive humanitaire mondiale (1843)
Facebook
Twitter
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le B’nai B’rith France a fermement dénoncé la non-admission d’Israël dans la francophonie alors que le Qatar y a accédé directement comme membre associé


Lundi 22 Octobre 2012

Le B’nai Brith France remercie Monsieur le Député Maire Claude Goasguen pour sa question écrite posée à l’Assemblée Nationale, au Ministre des Affaires Etrangères et Européennes Laurent Fabius



Le B’nai B’rith France a fermement dénoncé la non-admission d’Israël dans la francophonie alors que le Qatar y a accédé directement comme membre associé
COMMUNIQUE DU B’NAI B’RITH FRANCE

Le B’nai B’rith France a fermement dénoncé la non-admission d’Israël dans la francophonie alors que le Qatar y a accédé directement comme membre associé.

Le B’nai Brith France remercie Monsieur le Député Maire Claude Goasguen pour sa question écrite posée à l’Assemblée Nationale, au Ministre des Affaires Etrangères et Européennes Laurent Fabius.

Le B’nai B’rith France a dénoncé auprès du Ministère des Affaires Etrangères et Européennes la décision de l’Organisation International Francophone d'avoir accepté directement le Qatar comme membre associé dans l'OIF, sans même passer par la case «membre observateur», et sa persistance de refuser l'admission d'Israël.

Le B’nai Brith France se félicite de l’initiative de Monsieur le Député Maire Claude Goasguen qui a attiré l’attention de Monsieur le Ministre des Affaires Etrangères sur la mission de l’OIF, qui est notamment le développement d’une solidarité entre les membres qui partagent l’usage de la langue française et le respect des valeurs universelles.

Seul 1% de la population du Qatar est francophone, alors que 20% des israéliens sont francophones. Israël est le grand absent des 57 membres de l’Organisation Internationale de la Francophonie

Pour Serge Dahan Président du B’nai B’rith France « la non admission d’Israël dans la francophonie ne peut ni s’expliquer ni se justifier, c’est un agissement injuste et discriminatoire d’une organisation internationale qui pratique deux poids deux mesures quand il s’agit d’Israël.

Le B’nai B’rith s’associe à la demande de Monsieur le Député Maire Claude Goasguen pour obtenir des explications du Gouvernement sur cette anomalie et savoir dans quel délai le Gouvernement entend remédier à cette situation injustifiable »

Serge DAHAN
president@bbfrance.org
www.bbfrance.org









Lu 2003 fois



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 19 Novembre 2017 - 09:22 COMMUNIQUE DU B’NAI B’RITH Europe

Mardi 8 Août 2017 - 23:57 COMMUNIQUE du B’nai B’rith France

Notre Histoire | Nous connaître | Nous rejoindre | Communiqués | Editoriaux | INTRANET