B'NAI B'RITH FRANCE
Bienfaisance, Amour fraternel, Harmonie. La plus ancienne association Juive humanitaire mondiale (1843)
Facebook
Twitter
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Communiqué du B’nai B’rith France


Mardi 28 Mars 2017



Communiqué du B’nai B’rith France
Le B’nai B’rith France s'insurge contre l’organisation d’une manifestation appelant au
« Boycott d'Israël » et à la « Séparation du Crif et de l'Etat » et qui aura lieu le 1er avril prochain
 
Le samedi 1er avril, à 14 h devant Beaubourg, plusieurs associations, dont CAPJPO-Euro Palestine, le PIR (Indigènes de la République), le collectif BDS 57, le comité BDS France 34, le comité BDS Lille Métropole, appellent directement au « boycott d'Israël » et à la « séparation du Crif et de l'Etat » en organisant une manifestation en plein cœur de Paris.
 
Le B’nai B’rith France dénonce la tenue de cette manifestation qui s’apparente aux nombreuses actions déjà menées par les animateurs de la campagne de boycott BDS, des actions condamnées par la Chambre Criminelle de la Cour de Cassation qui dans ses décisions s’est fondée sur l'article 24, alinéa 8, de la loi du 29 juillet 1881 incriminant « la provocation publique par écrit, geste ou parole à la discrimination en raison notamment de l'origine et de l'appartenance à une nation d'une personne ou d'un groupe de personnes »
 
Le B’nai B’rith France rappelle le caractère illicite de cette manifestation et demande officiellement au Préfet de Police de Paris et au Ministre de l’Intérieur son interdiction.
 
Serge Dahan, Président du B’nai B’rith France déclare « que par ses mots d’ordre cette manifestation se révèle être en réalité un appel à la haine d’Israël qui dissimule mal l'antisémitisme et la haine des Juifs de ce mouvement »
 
Le B’nai B’rith France souhaite saisir cette occasion pour interpeller à nouveau les candidats à l’élection présidentielle de droite comme de gauche, après l'avoir déjà fait à travers l'envoi de questions précises, en leur demandant de se prononcer clairement sur l’’interdiction en France des actions du mouvement BDS qui incarnent ouvertement une campagne de dénigrement mensongère et de discrimination systématique visant avant tout à la destruction d'Israël et à la haine des juifs. 








Lu 1648 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 16 Février 2017 - 18:58 Invitation colloque sur les génocides

A propos du BBF | Les loges du Bnai Brith france | Le Bnai Brith dans le Monde | Le BB France en action | Les Dossiers du BBF | Revue de Presse