B'NAI B'RITH FRANCE
Bienfaisance, Amour fraternel, Harmonie. La plus ancienne association Juive humanitaire mondiale (1843)
Facebook
Twitter
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Communiqué du B’nai B’rith France


Lundi 9 Novembre 2015

Le B’nai B’rith France s’insurge contre la soirée qui se déroulera le 10 novembre à la mairie du 14ème arrdt de Paris sur le thème "désastre écologique de l'occupation israélienne en Palestine"



Communiqué du B’nai B’rith France
Le 10 novembre au soir se tiendra à la mairie du 14ème arrondissement de Paris une soirée sur le thème "désastre écologique de l'occupation israélienne en Palestine", à l'initiative de l'AFPS, avec le soutien de EELV et de la LDH.
Le B’nai B’rith France condamne de la façon la plus forte cette opération de propagande honteuse qui s’inscrit en droite ligne de la campagne haineuse du BDS. Il est par ailleurs inconcevable qu’une telle soirée antisioniste puisse se dérouler dans des bâtiments de la République, sous le buste de Marianne et des valeurs qu’ils incarnent, des valeurs bafouées par ce spectacle de haine et de rejet anti-juif qui ne manquera pas de marquer cette triste soirée.
Le B’nai B’rith France, qui a fait de la lutte contre le BDS et contre la haine anti-juive" son fil rouge" de l’année, appelle avec force à se mobiliser pour dénoncer et s’opposer à cette initiative inacceptable qui porte en elle des ingrédients dangereux pour la communauté juive en particulier, et pour la nation en général.
Comme l’a récemment souligné le Premier Ministre Manuel Valls, les liens entre l’antisionisme et l’antisémitisme sont évidents et ces deux fléaux qui représentent finalement la même haine du juif doivent être combattus avec la même force.
 Ce type de manifestation alimente la campagne actuelle de terreur et d'assassinats au couteau ; campagne qui a des répercutions en France avec la récente attaque au couteau intervenue à Marseille contre un Rabbin, son fils et un fidèle de la communauté juive venu les secourir.

Le B’nai B’rith France demande en urgence aux autorités de la République de s’interroger sur le bien-fondé de cette réunion au titre provocateur et, dans la situation difficile que connait la communauté juive de France aujourd’hui, de s’assurer avec détermination qu’aucun discours de haine aux relents antisionistes et antisémites ne soit une fois de plus prononcé en plein Paris.








Lu 1961 fois



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 19 Novembre 2017 - 09:22 COMMUNIQUE DU B’NAI B’RITH Europe

Mardi 8 Août 2017 - 23:57 COMMUNIQUE du B’nai B’rith France

Notre Histoire | Nous connaître | Nous rejoindre | Communiqués | Editoriaux | INTRANET