B'NAI B'RITH FRANCE
Bienfaisance, Amour fraternel, Harmonie. La plus ancienne association Juive humanitaire mondiale (1843)
Facebook
Twitter
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

COMMUNIQUE du B’nai B’rith France


Lundi 26 Mars 2018

Le B’nai B’rith France condamne fermement l’attentat terroriste de Trèbes. Le B’nai B’rith France honore la mémoire des victimes



COMMUNIQUE du B’nai B’rith France
La France a une fois de plus été frappée en plein cœur par la barbarie meurtrière de l’islamisme radical.
 
La prise d’otage opérée vendredi 23 mars dans le supermarché de Trèbes par un djihadiste s’est soldée par un terrible bilan humain faisant état de quatre victimes et de nombreux blessés. Le B’nai B’rith France et son Président présentent aux familles des victimes leurs plus sincères condoléances et adressent aux blessés leurs vœux pour un rétablissement complet et rapide
 
Nous honorons la mémoire de chacune des victimes, avec une pensée toute particulière au lieutenant-colonel Arnaud Beltrame qui après avoir pris la place d’une otage a finalement succombé à ses blessures. Le Président de la République Emmanuel Macron a salué le « courage et l’abnégation exceptionnels » d’Arnaud Beltram qui est « tombé en héros, il mérite respect et admiration de toute la nation ».
 
Le B’nai B’rith France s’incline avec émotion face à cet acte de bravoure hors du commun qui a porté haut les valeurs humaines les plus profondes.
 
Ce drame atteste encore, si besoin était, de la persistance sur notre sol du terrorisme Islamiste qui a déclaré la guerre à notre société et à nos valeurs de démocratie. Une lutte sans faille contre ces barbares assoiffés de haine et de violence ne s’arrêtera pas, la défense de notre liberté et de notre avenir doit rester au cœur de notre engagement. 
 
Quelques heures à peine après cette tragédie, le meurtre sauvage de Madame Mireille Knoll dans son appartement du 10ème arrdt de Paris, à quelques centaines de mètres du lieu où Sarah Halimi avait été assassinée, a une fois de plus Traumatisé  la communauté juive. Âgée de 85 ans et rescapée de la Shoah, Madame Mireille Knoll avait survécu à la rafle du Veld'Hiv. Elle est finalement tombée sous les coups innommables de la barbarie et de la haine. Une limite dans l'horreur a encore été franchie. C'est toute la communauté juive qui est atteinte au plus profond d'elle-même. 
 
Le B'nai B'rith France demande aux autorités de la République que la lumière soit faite au plus vite sur les circonstances et les conditions de cette tragédie et que la justice soit rendue sans concession.
 
Le B'nai B'rith France présente à la famille de Mireille Knoll ses plus douloureuses condoléances et lui apporte son soutien le plus fraternel.  








Lu 203 fois



Dans la même rubrique :
< >

Notre Histoire | Nous connaître | Nous rejoindre | Communiqués | Editoriaux | INTRANET