B'NAI B'RITH FRANCE
Bienfaisance, Amour fraternel, Harmonie. La plus ancienne association Juive humanitaire mondiale (1843)
Facebook
Twitter
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

COMMUNIQUE du B’nai B’rith France


Mardi 8 Août 2017

Le B’nai B’rith France indigné par la profanation d'une stèle en mémoire des enfants d'Izieu à Lyon condamne cet acte odieux



COMMUNIQUE du B’nai B’rith France
La stèle, située dans le 7e arrondissement de Lyon derrière le Centre d’histoire de la Résistance et de la Déportation, qui évoque la mémoire des 44 enfants juifs et 7 adultes de la colonie d’Izieu déportés en 1944, a été profanée
 
44 enfants juifs réfugiés dans un centre transformé en colonie de vacances à Izieu dans le département de l’Ain furent arrêtés le 6 avril 1944 par la Gestapo sous le commandement de Klaus Barbie.
Déportés vers le camp de Drancy puis vers les camps Nazis. Quarante-deux enfants d’entre eux seront gazés à leur arrivée à Auschwitz, où ils ont tous été exterminés
 
Le Ministre de l’Intérieur et ancien Maire de Lyon, Gérard Collomb, a dénoncé un « acte lâche et odieux qui heurte la mémoire des victimes et constitue un affront aux valeurs de la République». .
Le président régional de l’association les Fils et Filles des déportés juifs de France, Monsieur Jean Lévy, a déclaré « C’est un acte antisémite, contre la République française. Cela atteint un symbole fort. C’est quelque chose que je ne peux pas accepter. Je suis d’autant plus effondré que nous venons de célébrer les 30 ans du procès de Klaus Barbie, le responsable de la rafle d’Izieu »,
Les représentants du B’nai B’rith France de la région Auvergne- Rhône-Alpes qui ont toujours pris une part active dans la défense de la mémoire des 44 enfants juifs d’Izieu et des 7 adultes les accompagnant s’associent à la vague de protestation soulevée par la profanation de la stèle érigée à Lyon en leur souvenir
 
La République est à nouveau souillée. La communauté juive est à nouveau blessée. Plus que jamais, la mobilisation et la vigilance doivent être à la hauteur pour combattre ces manifestations de haine antisémite et cette volonté de destruction de la mémoire
Le B’nai B’rith France demande au gouvernement que tout soit fait pour que les auteurs soient appréhendés au plus vite et jugés à la mesure de leur acte odieux
Le B’nai B’rith France indigné condamne avec colère et émotion cette acte ignoble
 








Lu 508 fois



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 19 Novembre 2017 - 09:22 COMMUNIQUE DU B’NAI B’RITH Europe

Mardi 18 Juillet 2017 - 11:55 COMMUNIQUE du B’nai B’rith France

Notre Histoire | Nous connaître | Nous rejoindre | Communiqués | Editoriaux | INTRANET