B'NAI B'RITH FRANCE
Bienfaisance, Amour fraternel, Harmonie. La plus ancienne association Juive humanitaire mondiale (1843)
Facebook
Twitter
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

COMMUNIQUE DU B’NAI B’RITH FRANCE


Lundi 21 Mars 2016

Le B’nai B’rith France remercie le Conseil Municipal de Toulouse pour l’adoption du vœu condamnant le mouvement de boycott contre Israël



COMMUNIQUE DU B’NAI B’RITH FRANCE
Le B’nai B’rith France et son Président Serge Dahan ont accueilli avec une grande satisfaction l’adoption le 18  mars 2016 par le Conseil Municipal de la ville de Toulouse du vœu s'opposant publiquement au mouvement BDS de boycott d’Israël.
Ce vœu, voté à la majorité municipale (les élus communistes et verts ayant voté contre) a été souhaité par le Maire de Toulouse Jean-Luc Moudennc
Cette décision du Conseil Municipal de Toulouse fait suite aux déclarations du Premier ministre Manuel Valls jugeant l’appel du mouvement BDS au boycott d’Israël « illégal et illégitime »le qualifiant de « non-sens » et rappelant que « la cour de cassation a jugé plusieurs fois et encore récemment que l’appel de cette organisation à ne pas acheter les produits israéliens constituait une discrimination »
Ce vœu vise aussi à appuyer les éventuels refus, par la mairie, de prêt de salles municipales au mouvement BDS qui multiplie les actions. Un même vœu condamnant les actions de BDS avait été récemment adopté par le conseil de Paris au-delà des clivages partisans pour défendre avant tout les valeurs de la République.
Le B’nai B’rith France, qui a fait de la lutte contre BDS un de ses axes d’action majeur, remercie Monsieur le Maire de Toulouse Jean-Luc Moudennc et tous les conseillers municipaux de Toulouse qui ont voté ce vœu.
Après les manifestations organisées par la campagne BDS, et contre lesquelles le B’nai B’rith France s’était insurgé et avait appelé au sursaut des pouvoirs publics pour y mettre fin, ce vote constitue une très belle victoire de tous les défenseurs des valeurs humanistes de la démocratie contre les tenants d’un appel au boycott d’Israël illégal et dangereux   par les conséquences évidentes de cette haine d’Israël et des juifs sur la montée de l’antisémitisme en France.








Lu 1014 fois



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 19 Novembre 2017 - 09:22 COMMUNIQUE DU B’NAI B’RITH Europe

Mardi 8 Août 2017 - 23:57 COMMUNIQUE du B’nai B’rith France

Notre Histoire | Nous connaître | Nous rejoindre | Communiqués | Editoriaux | INTRANET