B'NAI B'RITH FRANCE

Bienfaisance, Amour fraternel, Harmonie. La plus ancienne association Juive humanitaire mondiale (1843)

Facebook
Twitter
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Plusieurs manifestations des Loges de la Région Rhône-Alpes


Lundi 16 Novembre 2015

Plusieurs manifestations ont été organisées en région Rhône-Alpes ces derniers jours dans lesquelles les membres du B’nai B’rith ont pris une part active.



Plusieurs manifestations des Loges de la Région Rhône-Alpes
  • Cela a commencé par une choucroute party le dimanche 8 novembre à midi dans les locaux du B’nai B’rith de Lyon mis à la disposition des membres lyonnais  de Tsédek, association israélienne d’aide aux enfants en difficulté. Depuis de nombreuses années des loges lyonnaises soutiennent financièrement  cette association basée en Israël et parmi les dirigeants de Tsédek-Lyon nombreux sont les membres du B’nai B’rith.
Ce déjeuner a rencontré un grand succès puisque nous avons été une centaine de      personnes dont près de 30 % de membres de nos loges à déguster une choucroute de qualité, cuisinée par des alsaciennes de souche, quasiment toutes sœurs de loge.
  • En fin d’après-midi à l’occasion de la sortie du film LE FIL DE SAUL la loge Morderaï de Grenoble organisait une projection - débat animée par Tal Bruttmann, historien français, membre de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah. A ce titre il participe à sa commission « Mémoire et transmission ». Il a reçu en novembre 2010 le prix de la Mémoire du BBF.
Devant une salle pleine M. Bruttmann a présenté le film et son contexte historique. Le comparant aux nombreux films sur  la Shoah il s’est interrogé sur le but recherché par le réalisateur. Il a parlé de la question des « Sonderkommando » et attiré l’attention du public sur les faits réels auxquels on fait référence, mais dans une temporalité resserrée qui en déforme quelque peu la réalité.
Pour synthétiser le débat qui a suivi on peut dire que selon la sensibilité de chacun des spectateurs et en fonction de la connaissance qu’ils ont de la Shoah, ce film nous interpelle. Il sera considéré par les uns comme un bon film historique mettant en exergue une partie de la réalité de la « Question finale », par les autres comme un film racontant avec brio un destin individuel.
On sort toutefois de cette projection avec un sentiment d’inachevé. Il pose plus de questions qu’il n’apporte de réponses.
  •  Le lundi soir 9 novembre c’est enfin la loge Joseph Reich de Lyon qui au cours d’une tenue solennelle  procédait à son changement de bureau. La sœur Nicole Elbaz, mentor de la loge Hélène et Victor Basch et ancienne VPR Rhône-Alpes  installait la nouvelle présidente Michèle Gutbraut et son bureau. Tous les présidents des loges lyonnaises étaient présents, de même que des sœurs et frères des autres loges. La soirée devait se terminer autour d’un buffet sucré.
 
Gérard Raphaël, vice-président régional Rhône-Alpes








Lu 309 fois



Dans la même rubrique :
< >

Paris-IDF-Lille | Grand-Est | Provence Midi-Pyrénées - Var | Côte d'Azur | Rhône-Alpes