B'NAI B'RITH FRANCE

Bienfaisance, Amour fraternel, Harmonie. La plus ancienne association Juive humanitaire mondiale (1843)

Facebook
Twitter
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le B’nai Brith France invité à la Commémoration du Yom Hashoah À la mémoire des six millions de juifs exterminés par les bourreaux nazis


Mardi 9 Avril 2013

A Paris, à l’occasion de Yom Ha Shoah, une lecture publique des noms de chaque homme, femme, enfant juif déporté de France est organisée.



Le B’nai Brith France invité à la Commémoration du Yom Hashoah  À la mémoire des six millions de juifs exterminés par les bourreaux nazis
Yom Hashoah
Par notre sœur Gilberte Jacaret
« Yom haShoah Ve'Hagvura ou Yom HaShoah ou le jour de commémoration de l'Holocauste, est un jour férié en Israël commémorant chaque année les 6 millions de Juifs victimes de la Shoah.
Il se passe le 27 Nissan dans le calendrier hébraïque, sauf si ce jour tombe un shabbat, il est alors décalé d'un jour, comme ce fut le cas en 2010
Le 27 a été choisi, intervenant 8 jours avant Yom Ha'atzmaout, le jour de l'indépendance d'Israël.
Yom HaShoah a été instauré par une loi en 1959, qui a été signé par David Ben Gourion et Yitzhak Ben-Zvi, respectivement Premier Ministre et Président d'Israël.
Le jour de Yom HaShoah à 10 heures du matin, les sirènes retentissent pendant deux minutes à travers tout Israël. Les voitures, les bus s'arrêtent et les passagers en sortent. Les piétons s'arrêtent également et respectent deux minutes de silence. Pendant ce jour les lieux de loisirs et la plupart des établissements publics sont fermés conformément à la loi. Les chaînes de télévision et de radio diffusent essentiellement des programmes documentaires à propos de l'Holocauste et des interviews et reportages sur les commémorations et de la musique triste. Aucune publicité n'est diffusée. Tous les drapeaux du pays sont en berne.
Les enfants vont à l'école habillés en bleu et blanc, les couleurs du drapeau national, où ils assistent à des cérémonies. Des commémorations ont également lieu dans les lycées, où les étudiants écoutent les témoignages des derniers survivants et discutent de cette période en classe. À Auschwitz, des milliers de lycéens israéliens commémorent ce jour par la Marche des Vivants par opposition aux marches de la mort de l'Holocauste. Ces évènements font partie de l'enseignement scolaire sur la Seconde Guerre mondiale et sont subventionnés par le Ministère de l'éducation.

A Paris, à l’occasion de Yom Ha Shoah, une lecture publique des noms de chaque homme, femme, enfant juif déporté de France est organisée.
De jour comme de nuit, de manière ininterrompue pendant 24 heures, les noms des déportés sont lus un à un.
Quelques 200 personnes, anciens déportés, parents, bénévoles, enfants… liront à tour de rôle, à partir des listes issues du Livre Mémorial de la Déportation de Serge Klarsfeld les noms de « ceux dont il ne reste que le nom »comme l’a dit Simone Veil
Cette manifestation est placée sous le haut patronage de M. François Hollande, Président de la République, et sous l’égide de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.
Yom Ha Shoah 2013 Du dimanche 7 avril 2013, 20h30 au lundi 8 avril 2013, 18h









Lu 238 fois

Solidarité | Droits de l'Homme | Culture | Jeunesse | Fondation Bnai Brith | Israël | Activités locales | Politique | Judaïsme | Communauté