B'NAI B'RITH FRANCE
Bienfaisance, Amour fraternel, Harmonie. La plus ancienne association Juive humanitaire mondiale (1843)
Facebook
Twitter
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le B'nai B'rith vous invite à l'UNESCO


Jeudi 15 Janvier 2015



Le B'nai B'rith vous invite à l'UNESCO
Le B'nai B'rith vous invite à l'UNESCO à l’occasion de la Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste.

Mercredi 21 janvier 2015
Projection en avant-première
RSVP en ligne, avant le 16/01 : http://on.unesco.org/avantpremiere2101
Invitation valable pour deux personnes, dans la limite des places disponibles

Lundi 26 et mardi 27 janvier 2015
Concert | Table ronde | Cérémonie | Expositions
RSVP en ligne, avant le 23/01 : http://on.unesco.org/27012015
 
 
Mercredi 21 janvier 2015, 19 h 30, salle I
Projection en avant-première de deux épisodes de la série événement de France 2
Jusqu’au dernier, la destruction des Juifs d’Europe
de William Karel et Blanche Finger, 2014
Une série produite par Pawel Rozenberg, Céline Nusse, coproduite par Zadig Productions et Looks Film
Textes lus par Yvan Attal, Lambert Wilson et Rut El Yuvi.
Jusqu'au dernier, la destruction des Juifs d'Europe » revient, soixante-dix ans après la libération du camp d’Auschwitz Birkenau par l'armée rouge, sur les étapes de la Shoah entre 1933 et 1945. Les réalisateurs William Karel et Blanche Finger, au cours des huit volets du film, s'interrogent sur comment l'anéantissement a-t-il pu être pensé, mis en place et exécuté, avec une seule volonté, celle de détruire systématiquement jusqu'aux cadavres, à la langue et à la mémoire des communautés juives en Allemagne, mais aussi dans tous les pays occupés par le Reich.
Ce génocide fut l'œuvre d'une société moderne et industrielle, mobilisant tout l’appareil de l’État. William Karel et Blanche Finger donnent la parole aux historiens les plus éminents pour retracer la ségrégation progressive, l'exclusion territoriale, le meurtre de masse dans les fusillades sur le front de l'Est et dans les camps de la mort. Ils évoquent également avec eux, ainsi qu’avec des écrivains tels Aharon Appelfeld ou Daniel Mendelsohn, la mémoire des survivants et les enjeux de la muséification de la shoah. Projection de deux épisodes, 2 x 52’, version française.
 
Lundi 26 janvier 2015, 19 heures, salle I
Concert de l’Orchestre symphonique de Jérusalem
Sous la direction de Frédéric Chaslin
·         Ode à la Paix, de Frédéric Chaslin
·         Symphonie no 13 en si bémol mineur (op. 113, Babi Yar), de Dmitri Chostakovitch, sur la base de poèmes de Evgueni Evtouchenko
·         Suite yiddish, de Norbert Glanzberg
 
 
Mardi 27 janvier 2015 - table ronde, 14 h 30 – cérémonie, 19 heures
Journée de commémoration «Vie, liberté et héritage des rescapés de l’Holocauste»
En partenariat avec le Mémorial de la Shoah
 
Table ronde « Culture, mémoire et transmission »
14 h 30, salle II
En présence de Raphaël Esrail
Président de l’Union des déportés d’Auschwitz et de
Michael Newman, Directeur de l’Association des réfugiés juifs (Royaume-Uni).
 
Table ronde modérée par Sandrine Treiner, Directrice adjointe de France Culture, avec la participation de Jean-Claude Grumberg, Daniel Mendelsohn et Uri Orlev, écrivains.
La cérémonie officielle du 70e anniversaire de la libération d’Auschwitz-Birkenau sera retransmise en direct depuis le Musée d’État d’Auschwitz-Birkenau de 15 h 30 à 16 h 15.
(Interprétation simultanée assurée en anglais, français et hébreu)
 
8e cérémonie dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste
19 h 30, salle I
En présence de Madame Irina Bokova, Directrice générale de l’UNESCO, de
Monsieur Eric de Rothschild, Président du Mémorial de la Shoah, et de
Son Excellence Monsieur Carmel Shama Hacohen, Ambassadeur, Délégué permanent d’Israël auprès de l’UNESCO.
Avec la participation d’Uri Orlev, écrivain, rescapé et d’Ariane Ascaride, actrice, réalisatrice et scénariste, maîtresse de cérémonie.
 
·         Ouverture musicale interprétée par les solistes de la Maîtrise de Caen.
·         Allocutions.
·         Sergueï Markarov, pianiste, Artiste de l’UNESCO pour la paix.
·         Projection du film Éclats de mémoire, d’Alain Fleischer réalisé d'après les témoignages recueillis par le Mémorial de la Shoah et MK2, 2014 – 22 minutes, version originale en français.
·         Lecture d’extraits d’un manuscrit de Zalmen Lewental, du Sonderkommando d’Auschwitz-Birkenau, par Ysé Tran, actrice, sur une proposition de Tania Mouraud, artiste.
·         Message solennel des jeunes ambassadeurs des lieux de mémoire de la Shoah en France.
(Interprétation simultanée assurée en anglais et en français)
 
Expositions
Visite libre, de 10 à 17 heures, jours ouvrables, sur présentation d’une pièce identité
 
La Shoah par balles, 10 ans d’investigationpar Yahad - In Unum
Hall Ségur, du 26 janvier au 10 février 2015
 
L’association française Yahad - In Unum mène depuis dix ans l’enquête sur les massacres par balles de Juifs perpétrés par les unités nazies, en particulier les Einsatzgruppen, en Biélorussie, Lituanie, République de Moldova, Russie, Pologne, Ukraine. Yahad recueille la parole des témoins des crimes, enfants ou adolescents à l’époque, qui pour la grande majorité n’avaient jamais parlé. Chacun de ces voyages est préparé par une recherche approfondie au sein des archives soviétiques et allemandes. Village après village, Yahad documente le crime et cumule les preuves des massacres.
 
Auschwitz-Birkenau 1940-1945, camp de concentration et centre de mise à mortpar le Mémorial de la Shoah
Salle des pas perdus, du 26 janvier au 6 février 2015
 
Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, Auschwitz s’est peu à peu imposé à travers le monde comme le symbole des crimes du IIIe  Reich. Plus d’un million de personnes y ont été assassinées, dont une immense majorité de Juifs, déportés de tous les pays d’Europe occupés par l’Allemagne. Cette exposition du Mémorial de la Shoah retrace en détail l’histoire d’Auschwitz-Birkenau, site inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.
 
1945 : la libération des camps nazispar le Mémorial de la Shoah et l’UNESCO
Grilles autour du Siège de l’UNESCO, du 19 janvier au 6 février 2015
 
À travers une série de photos exceptionnelles des archives du Centre de documentation juive contemporaine, cette exposition préparée par le Mémorial de la Shoah et l’UNESCO, présente la découverte par les Alliés de l’horreur des camps de concentration et du système de destruction des Juifs d’Europe par le régime nazi ainsi que le sort des rescapés lors de l’année 1945
 
Maison de l’UNESCO
125, avenue de Suffren, Paris 7e
M° Ségur-UNESCO, Cambronne ou École militaire
Bus : 28, 87, 80, 82
invitation_f.doc Invitation F.DOC  (230 Ko)








Lu 289 fois



Dans la même rubrique :
< >

A propos du BBF | Les loges du Bnai Brith france | Le Bnai Brith dans le Monde | Le BB France en action | Les Dossiers du BBF | Revue de Presse