B'NAI B'RITH FRANCE

Bienfaisance, Amour fraternel, Harmonie. La plus ancienne association Juive humanitaire mondiale (1843)

Facebook
Twitter
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le B’nai B’rith International et le B’nai B’rith France demandent d’annuler le voyage de cinq jours à Téhéran des Quatorze membres du Parlement de l’Union Européenne


Jeudi 18 Octobre 2012

Pour Serge Dahan Président du B’nai B’rith France « ce projet de voyage ne répond pas aux profondes inquiétudes de la communauté internationale encore confirmées par les derniers rapports d’experts et demande à l’Union Européenne d’annuler le voyage projeté.par quatorze membres du Parlement de l’Union Européenne »



Serge Dahan, Président du B'nai B'rith France
Serge Dahan, Président du B'nai B'rith France
Quatorze membres du Parlement de l’Union Européenne se sont inscrits pour réaliser un voyage de cinq jours à Téhéran, à compter du 27 octobre 2012, dans le cadre d’un « exercice pour créer des liens ».
 
L’annonce de ce voyage en Iran arrive juste quelques jours après que l’Union Européenne ait imposé des sanctions supplémentaires à l’égard de ce pays, notamment en interdisant l’importation du gaz naturel.
 
La dernière fois que l’Union européenne a envoyé une délégation de parlementaires européens en Iran, c’était en 2007. Plusieurs personnes avaient été mis à parti en public au cours de leur visite, ce qui est apparu comme un véritable symbole de manque de considération pour les représentants européens.
 
Le Président de la République Française François Hollande a déclaré le 25 septembre dernier «Depuis des années, l’Iran ignore les exigences de la communauté internationale, s’affranchit des contrôles de l’AIEA, ne respecte pas sa propre parole, et pas davantage les résolutions du Conseil de sécurité »
 
« Si cette délégation se rend à Téhéran, ce serait contreproductif au regard des efforts mis en œuvre dans le but d’isoler l’Iran » a expliqué Allan J. Jabobss, le président du B’nai B’rith International. « Y aller dans l’intention de « créer des liens » serait exactement contraire de ce qui devrait se passer. Bien au contraire, l’Union européenne doit continuer à pousser l’Iran à rendre son Gouvernement responsable de tous les efforts que le pays met en œuvre pour développer des armes nucléaires ».
 
« Encourager les iraniens dans cette voies ne fait que repousser le problème », s’est ainsi exprimé le vice-président exécutif du B’nai B’rith International, Daniel S. Mariaschin. « Cela envoie un mauvais signal à un pays qui n’a aucune considération pour son peuple, pour la paix ou pour la stabilité dans le monde. Il vaut bien mieux augmenter les sanctions, comme ce qu’a annoncé hier l’Union Européenne ».
 
Pour Serge Dahan Président du B’nai B’rith France « ce projet de voyage ne répond pas aux profondes inquiétudes de la communauté internationale encore confirmées par les derniers rapports d’experts et demande à l’Union Européenne d’annuler le voyage projeté.par quatorze membres du Parlement de l’Union Européenne »
Serge DAHAN
president@bbfrance.org
[www.bbfrance.org]url:../../









Lu 587 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 8 Août 2017 - 23:57 COMMUNIQUE du B’nai B’rith France

Mardi 18 Juillet 2017 - 11:55 COMMUNIQUE du B’nai B’rith France

Notre Histoire | Nous connaître | Nous rejoindre | Communiqués | Editoriaux | INTRANET