B'NAI B'RITH FRANCE

Bienfaisance, Amour fraternel, Harmonie. La plus ancienne association Juive humanitaire mondiale (1843)

Facebook
Twitter
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le B’nai B’rith France salue le courageux discours de S.A.S Le Prince Albert


Lundi 31 Août 2015

Le B’nai B’rith France salue le courageux discours de S.A.S Le Prince Albert qui a demandé pardon pour l'intervention de la police monégasque lors de la rafle du 27 aout 1942



Le B’nai B’rith France salue le courageux discours de S.A.S Le Prince Albert
Une stèle commémorative à la mémoire des juifs arrêtés à Monaco dans la nuit du 27 au 28 août 1942 a été dévoilée lors de la cérémonie qui s’est tenue Jeudi 27 aout au cimetière de Monaco
Le prince Albert II  a demandé « pardon » pour l'intervention de la police monégasque pendant cette rafle d’août 1942
 
Dans la nuit du 27 au 28 août 1942 en l'absence du prince souverain Louis II, le gouvernement de Vichy obtient la permission d'aller arrêter le 27 août 1942 des juifs réfugiés dans des hôtels à Monaco alors qu’une rafle massive de juifs étrangers s'était déroulée la veille en zone non occupée, notamment à Nice. Soixante-dix personnes seront arrêtées. Parmi elles, 45 seront déportées seuls cinq survivront.
 
Une travail de mémoire initié par le Prince Rainier III en 1993 et poursuivie par le Prince Albert II avec notamment la remise du rapport du groupe d’experts chargé d’établir la liste des juifs de Monaco arrêtés et déportés durant la Seconde Guerre mondiale
 
Le Prince Albert II avait, dès 2006, mis en place une commission d’assistance aux victimes de spoliations et constitué en 2011 un groupe d’experts chargé de faire la lumière sur les faits survenus à Monaco entre 1942 et 1944
 
Lors de cette cérémonie, en présence de S.A.S. le Prince Albert II, des autorités monégasques, civiles et religieuses Françaises et Monégasques; parmi lesquelles Messieurs Le Grand Rabbin de France Haim KORSIAM, Mikhal Amsellem président de la communauté juive monégasque et de Serge Klarsfeld, Président de l’Association des Fils et Filles de Déportés juifs de France, a été dévoilée une stèle commémorative en souvenir des victimes
 
Le B’nai B’rith France salue le courageux discours de S.A.S Le Prince Albert II qui a demandé pardon pour l'intervention de la police monégasque lors de la rafle du 27 aout 1942 et a exprimé sa position sur ces évènements douloureux et le témoignage qu'il faut en porter








Lu 333 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 9 Mai 2017 - 09:19 COMMUNIQUE du B’nai B’rith France

Mercredi 3 Mai 2017 - 12:20 COMMUNIQUE du B’nai B’rith France

Notre Histoire | Nous connaître | Nous rejoindre | Communiqués | Editoriaux | INTRANET