B'NAI B'RITH FRANCE

Bienfaisance, Amour fraternel, Harmonie. La plus ancienne association Juive humanitaire mondiale (1843)

Facebook
Twitter
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le B’nai B’rith France prend acte de la clarification de Madame Valérie Pecresse et déplore la manipulation de ses propos


Vendredi 7 Août 2015

Le B’nai B’rith France salue les explications fournies par Madame Valérie Pécresse à la suite à l’article paru dans le Canard Enchaîné et qui n’était manifestement pas fidèle à ses propos effectivement tenus.



Le B’nai B’rith France prend acte de la clarification de Madame Valérie Pecresse et déplore la manipulation de ses propos

Trompé par des information erronées, le B’nai B’rith France avait alors publié un communiqué condamnant la distinction mentionnée entre français et juifs. Comme elle l’indique dans son texte publié ci-dessous, Madame Valérie Pécresse dément avoir jamais tenu de tels propos. 

Le B’nai B’rith France prend acte de cette clarification et exprime à Madame Pécresse ses plus sincères regrets.

Ce démenti apporté est d’autant plus important qu’il est en droite ligne du soutien que Madame Valérie Pécresse a toujours apporté à la communauté juive, comme en témoigne encore ses présences remarquées ces derniers mois à différentes manifestations, dont celle qui s’est déroulée à l’Hay les Roses suite aux attentats du mois de janvier dernier et organisée par le maire de la ville Vincent Jeambrun en présence notamment du maire de Thiais Richard Dell’Agnola et de nombreux élus.

Le B’nai B’rith France rappelle que rien ne peut justifier de travestir la vérité et déplore la manipulation des propos de Madame Pécresse sur un sujet aussi sensible. Dans le contexte difficile que doit traverser actuellement la communauté juive, de telles pratiques indignes et irresponsables déshonorent ceux qui s’y sont prêtés. 


Démenti de Madame Valérie Pécresse 

Valérie Pécresse dément catégoriquement les propos qui lui ont été prêtés dans le Canard Enchaîné du 29 juillet, selon lequel elle aurait distingué ses compatriotes juifs et musulmans des autres au cours d’une réunion publique qui s’est tenue à la salle des fêtes du Blanc-Mesnil en présence de nombreux élus et personnalités le 8 juillet dernier.

Elle y avait réaffirmé, au contraire, que toutes les religions doivent s’inscrire dans les lois de la République. Voici les propos qu’elles a tenus : « c’est évident, ce que l’on a demandé aux catholiques et aux juifs par le passé, on doit pouvoir le demander aux musulmans de France. Mais ce qu’on a donné aux catholiques et aux juifs par le passé, on doit aussi pouvoir le donner aux musulmans de France, dès lors qu’ils s’intègrent dans les principes de la République. Tout ça, c’est des sujets dont il faut que nous parlions. Tout ça, c’est des sujets de discussion. »

L’enregistrement intégral de cette réunion publique a été réalisé par la télévision « La Locale » et a été déposé chez Maître Stéphane Emery, huissier de justice, et sera utilisé pour toutes les procédures judiciaires nécessaires à rétablir son honneur attaqué.de la clarification de Madame Valérie Pécresse et déplore la manipulation de ses propos








Lu 525 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 9 Mai 2017 - 09:19 COMMUNIQUE du B’nai B’rith France

Mercredi 3 Mai 2017 - 12:20 COMMUNIQUE du B’nai B’rith France

Notre Histoire | Nous connaître | Nous rejoindre | Communiqués | Editoriaux | INTRANET