B'NAI B'RITH FRANCE

Bienfaisance, Amour fraternel, Harmonie. La plus ancienne association Juive humanitaire mondiale (1843)

Facebook
Twitter
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le B’nai B’rith France est indigné au sujet de la présence d’une statue représentant Adolf Hitler agenouillé dans le site de l’ancien ghetto juif de Varsovie


Lundi 7 Janvier 2013



Le B’nai B’rith France est indigné  au sujet de la présence d’une statue représentant Adolf Hitler agenouillé dans le site de l’ancien ghetto juif de Varsovie
Le B'nai B'rith France est indigné par l’installation scandaleuse d’une statue d'Adolf Hitler dans l'ancien ghetto de Varsovie, la capitale polonaise.
 
Cette présence, qui déshonore la mémoire des victimes de l'Holocauste, montre le dictateur nazi dans une attitude positive de prière.

La statue a été créée par l'artiste italien Maurizio Cattelan et montre Hitler priant à genoux comme pour faire oublier ce qui a été le principal objectif d’Hitler : Exterminer le peuple juif.
 
C’est à l'occasion d'une exposition à Varsovie que cet artiste italien controversé Maurizio Cattelan a fait placer une statue d'enfant agenouillé au visage d'Adolf Hitler dans le ghetto de Varsovie.
 
Cette représentation du dictateur, qui suggère une certaine forme d'innocence et de piété est une insulte à tous ceux dont la vie a été détruite
 
Le grand rabbin de Pologne Michael Schudrich s'est indigné vendredi de la présence d'une statue représentant Adolf Hitler et a déclaré « Quand il s'agit de montrer le personnage de Hitler, nous avons la responsabilité extraordinaire d'être sensibles à ceux qui ont souffert, à cause de ce que Hitler a provoqué, aux survivants de l'Holocauste et aux survivants non-juifs »

L'emplacement de la statue témoigne d’un manque de « sensibilité » et insulte la mémoire des victimes des Nazis
 
Un an après l'invasion de la Pologne le 1er septembre 1939, les allemands avaient créé le quartier du ghetto où furent enfermés près d'un demi-million de juifs qui ont été quasiment tous anéantis ou déportés dans des camps de la mort. Le quartier a été rasé par les nazis en 1943 après l'insurrection du ghetto.









Lu 467 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 8 Août 2017 - 23:57 COMMUNIQUE du B’nai B’rith France

Mardi 18 Juillet 2017 - 11:55 COMMUNIQUE du B’nai B’rith France

Notre Histoire | Nous connaître | Nous rejoindre | Communiqués | Editoriaux | INTRANET