B'NAI B'RITH FRANCE

Bienfaisance, Amour fraternel, Harmonie. La plus ancienne association Juive humanitaire mondiale (1843)

Facebook
Twitter
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le B’nai B’rith France condamne la résolution adoptée par l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe définissant la circoncision des garçons pour motifs religieux comme une «violation de l'intégrité physique »


Dimanche 6 Octobre 2013



Le B’nai B’rith France condamne la  résolution adoptée par l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe définissant la circoncision des garçons pour motifs religieux comme une «violation de l'intégrité physique »
L'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe a adopté mardi 1ier octobre 2013, par 78 voix pour, 13 contre et 15 abstentions, une résolution invitant les Etats membres à prendre des mesures contre les «violations de l'intégrité physique des enfants
 
L'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe se déclare particulièrement préoccupée par certaines opérations qu’elle considère comme mutilantes pour les enfants, citant parmi elles la circoncision de jeunes garçons pour des motifs religieux, les mutilations génitales féminines et d’autres interventions chirurgicales sur des enfants, les châtiments corporels, les piercings, les tatouages et la chirurgie plastique.
 
Elle qualifie cela de violation de l’intégrité physique, et appelle les Etats membres à lancer un débat dans leur pays, et à «adopter des dispositions juridiques spécifiques pour garantir que certaines activités et pratiques ne seront pas effectuées avant que l'enfant soit assez âgé pour être consulté».
 
Les membres de l’Assemblée générale du Conseil de l’Europe semblent ignorer que la circoncision des enfants de sexe masculin est une ancienne tradition religieuse pour le judaïsme et l'islam, l’assimiler aux pratiques de mutilations « génitales féminines » c’est contribuer au développement la haine raciste et antisémite en Europe.
En adoptant cette résolution l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe a fait preuve d’une profonde ignorance et d’un manque d’analyse scientifique.
Par exemple l’étude de l' American Academy of Pediatrics démontre «les bienfaits de la circoncision néonatale»
 
La résolution, qui se fonde sur un rapport de la députée allemande Marlene Rupprecht, appelle également les Etats membres à lancer un débat public sur la question et à «adopter des dispositions juridiques spécifiques pour garantir que certaines activités et pratiques ne seront pas effectuées avant que l'enfant soit assez vieux pour être consultés».
Cette résolution intervient à la suite de la polémique qui s’était développée en Allemagne après la décision d'un tribunal de Cologne qui avait mis la circoncision hors la loi. Pour mettre un terme à ce débat aux contours antisémites Madame Merkel avait déclaré : «Je ne veux pas que l'Allemagne soit le seul pays au monde dans lequel les juifs ne peuvent pas pratiquer leurs rites».
 
Le BBF s’élève très fermement contre cette résolution, qui amalgame les mutilations génitales féminines, opérations barbares et dégradantes pour la dignité humaine, et la circoncision, effectuée depuis de nombreux siècles sans aucun dommage corporel, au contraire.
 
Il demande au Conseil de l'Europe un minimum de discernement pour ne pas agglomérer des choses qui n’ont rien à voir entre elles, et pour prendre conscience de l’insulte faite aux juifs d’assimiler leur pratique à une barbarie, et réclame le retrait de cette résolution.

Le B’nai B’rith est une organisation internationale, accréditée comme ONG à l’ONU et présente à l’Unesco et au Conseil de l'Europe a Strasbourg, réunissant des Juifs de toutes origines pour servir les communautés dans lesquelles ils vivent, en se conformant à la devise du B'nai B'rith: Bienfaisance, Amour Fraternel, Harmonie
Avec son siège international à Washington et son Bureau Administratif Européen à Bruxelles, plusieurs dizaines de milliers de membres dans plus de cinquante pays, le B'nai B'rith est la plus grande organisation juive dans le monde. Il est aussi l’une des plus ancienne, depuis sa création en 1843. La mission du B’nai B’rith est également de réunir les Juifs pour travailler en toute amitié, améliorer l’harmonie des communautés, renforcer la communauté juive, combattre l’intolérance raciale et religieuse et apporter de l’aide aux malheureux. Nos Objectifs sont d’Encourager les amitiés au travers de programmes de loisirs, sociaux et culturels, de Soutenir l’Etat d’Israël et le peuple Juif dans le monde, de Travailler pour des œuvres de charité et d’aider toutes les victimes de catastrophes naturelles où qu’elles aient lieu, d’Initier et développer des projets communautaires, de Renforcer les liens du B’nai B’rith dans toute l’Europe. LeB’nai B’rith France est la réunion de plus de 60 associations indépendantes dénommées Loges. Le B’nai B’rith France fêtera ses 80 ans en 2013









Lu 293 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 9 Mai 2017 - 09:19 COMMUNIQUE du B’nai B’rith France

Mercredi 3 Mai 2017 - 12:20 COMMUNIQUE du B’nai B’rith France

Notre Histoire | Nous connaître | Nous rejoindre | Communiqués | Editoriaux | INTRANET