B'NAI B'RITH FRANCE

Bienfaisance, Amour fraternel, Harmonie. La plus ancienne association Juive humanitaire mondiale (1843)

Facebook
Twitter
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le B'nai B'rith France a reçu Madame Anne Hidalgo Jeudi 6 Février au Centre Communautaire de Paris


Vendredi 7 Février 2014



Aris Hauptschein – Anne Hidalgo – Serge Dahan
Aris Hauptschein – Anne Hidalgo – Serge Dahan

Le B'nai B'rith France a reçu jeudi 6 février au Centre communautaire de Paris Anne Hidalgo candidate à la Mairie de Paris, autour de Serge Dahan Président du B’nai B’rith France et d'Aris Hauptshein, Président de la Région Paris Ile de France du BBF


Étaient notamment présents plusieurs maires d'arrondissement et conseillers de Paris, certains colistiers d'Anne Hidalgo et le vice-président du Crif Gil Taieb

 

En introduisant le cycle « Rencontre & Dialogue » du B’nai B’rith Serge Dahan a rappelé la présence juive à Paris dès le VIe siècle et les inquiétudes des Citoyens Parisiens et Juifs face à la montée actuelle de l’antisémitisme dans les rues de Paris.


Anne Hidalgo a réaffirmé l'importance pour elle de la composante juive de Paris et de l'apport de l'histoire, de la culture et des valeurs juives dans la vie de la capitale

 

Répondant alors aux questions recueillies, plusieurs thèmes ont été abordés concernant la vie de la communauté juive à Paris, la lutte contre antisémitisme aux lendemains de l'affaire Dieudonné et des slogans anti-juifs entendus récemment dans les rues de Paris, et les relations avec Israël.


Anne Hidalgo s'est dite révoltée face à ces dérives antisémites et déterminée à contribuer à les combattre sans compromis, sous toutes ses formes, notamment cet antisionisme qui cache en réalité un antisémitisme viscéral.


A cet égard, Anne Hidalgo a rappelé qu'elle était une amie proche d'Israël, où elle s'est rendue il y a peu de temps, et a dit refuser tout boycott contre les produits israéliens qu'elle juge inacceptable

 

Interpellée par Serge Dahan sur les inquiétudes majeures de la communauté juive et sur les territoires perdus pour la communauté juive à Paris comme en France, la candidate à la mairie de Paris a insisté sur l'importance de la culture, de l'éducation et du dialogue pour combattre les dangers qui menacent aujourd'hui la communauté juive. Elle s'est dite prête à travailler avec le B'nai B'rith notamment.

Le Livre Blanc pour la citoyenneté et contre l'antisémitisme rédigé par le Bnai Brith France a été remis à Anne Hidalgo qui l'a reçu avec un grand intérêt.


Au total, une rencontre citoyenne et constructive qui a permis de réfléchir ensemble au judaïsme dans la cité.

 
Nathalie Kosciusko-Morizet, l'autre candidate à la Mairie de Paris, sera reçue à son tour par le B’nai B’rith France le 5 mars prochain


Forte mobilisation pour la « Rencontre & Dialogue » avec Anne Hidalgo
Forte mobilisation pour la « Rencontre & Dialogue » avec Anne Hidalgo









Lu 2829 fois


Solidarité | Droits de l'Homme | Culture | Jeunesse | Fondation Bnai Brith | Israël | Activités locales | Politique | Judaïsme | Communauté