B'NAI B'RITH FRANCE

Bienfaisance, Amour fraternel, Harmonie. La plus ancienne association Juive humanitaire mondiale (1843)

Facebook
Twitter
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La Loge Emile Zola a dit au revoir à l’ancien Consul Général d’Israël à Marseille et a reçu le nouveau


Lundi 16 Novembre 2015



La Loge Emile Zola a dit au revoir à l’ancien Consul Général d’Israël à Marseille et a reçu le nouveau
Une soirée a été organisée au B’nai B’rith à l’occasion du retour en Israël  de Barnéa Hassid,  Consul Général d’Israël à Marseille. La loge Emile Zola a eu l’honneur d’initier M Hassid lors de son séjour à Marseille. Les activités professionnelles d’un Consul Général ne  lui permettent bien sûr pas d’assister régulièrement aux tenues d’une loge. Barnéa Hassid a cependant  toujours répondu présent lorsque la loge Emile Zola l’a sollicité pour faire un point sur la situation en Israël. La loge Emile Zola et la coordination des loges de la région ont organisé une soirée festive en l’honneur de notre Frère et de son épouse. Léon Zacot pour la région lui a adressé quelques mots et l’a remercié pour ses interventions lors des soirées d’ouverture des travaux des loges. La loge Zola a remis à Barnéa Hassid un livre sur la Provence et un souvenir de Marseille à son épouse. Ce fut une soirée de détente  informelle, une soirée amicale. Les responsables communautaires s’étaient joints aux membres du B’nai B’rith.
La loge Emile Zola a reçu par la suite, en tenue ouverte le 19 Octobre, Madame  Anita Mazor, nouveau Consul Général d’Israël. Le débat avait pour titre « Mon Israël », le pays choisi par ses parents originaires de Roumanie. La situation n’étant pas très brillante Madame Mazor - bien connue à Marseille pour y avoir  déjà été en poste - a préféré évoquer les problèmes actuels. Les points forts d’Israël ont été cités  au niveau des Start Up, de la technologie, des progrès médicaux, biologiques, de l’eau, de l’irrigation. Le pays du livre, des prix Nobel. Les origines différentes des Israéliens sont  une richesse au niveau culture pour le pays. Concernant la « guerre des couteaux «  faisant suite à l’intifada de 2014 Anita Mazor ne se montre pas trop pessimiste. La situation doit s’arranger. Il faut pouvoir  vivre en Israël en sécurité dans la coopération avec les Palestiniens. Elle fait confiance au gouvernement conduit par Benjamin Netanyaou pour traiter cette nouvelle crise. Les récents accords passés entre  l’Iran et les U S A  seront beaucoup plus difficiles à gérer pour Israël. De toute façon  les Israéliens n’ont pas le choix entre rester ou partir. Ils doivent rester en Israël et dans de bonnes conditions. Le terrorisme peut se retrouver partout  en Israël, en France, en Belgique. Les autorités françaises font ce qu’elles peuvent pour protéger ses citoyens. Les Américains malgré quelques divergences ont toujours été au côté d’Israël. La conférence, fort intéressante, s’est terminée par un débat avec la salle.
Francine Coen








Lu 392 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 19 Septembre 2017 - 13:20 Collecte de soutien

Mardi 19 Septembre 2017 - 13:16 SHANA TOVA

A propos du BBF | Les loges du Bnai Brith france | Le Bnai Brith dans le Monde | Le BB France en action | Les Dossiers du BBF | Revue de Presse