B'NAI B'RITH FRANCE

Bienfaisance, Amour fraternel, Harmonie. La plus ancienne association Juive humanitaire mondiale (1843)

Facebook
Twitter
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Joyeuses fêtes de soukkot


Mercredi 18 Septembre 2013



Joyeuses fêtes de soukkot
Hag Sameakh

« Le quinzième jour de ce septième mois, il y aura pendant sept jours la fête des Tentes……»
 
Je vous souhaite de joyeuses fêtes de soukkot
Serge Dahan
Président du B’nai B’rith France
 
============================================================
SOUKKOT
Par notre sœur Gilberte Jacaret
 
« Soukkot, fête des Cabanes, fête des Tentes est une fête biblique célébrée le 15ème jour du mois de Tishrei, elle suit la fête solennelle de Yom Kippour.
Lorsque les enfants d’Israël traversaient le désert, ils vivaient dans des tentes appelées « soukkot »
Lévitiques, 23,34 : « Le quinzième jour de ce septième mois, il y aura pendant sept jours la fête des Tentes pour Yahvé… »
Deutéronome 16,13, 14 : «  Tu célèbreras la fête des Tentes pendant sept jours, au moment où tu rentreras le produit de ton aire et de ton pressoir. Tu te réjouiras de ta fête, toi, ton fils et ta fille, ton serviteur et ta servante, le lévite et l’étranger, l’orphelin et la veuve qui sont dans tes portes ».
 
Une soukka
Lévitiques 23 ,40,42,43 : Dieu dit à Moïse de donner des ordres au peuple : «  Le premier jour, vous prendrez de beaux fruits, des rameaux de palmiers, des branches d’arbres touffus et de gattiliers, et vous vous réjouirez  pendant sept jours en présence de Yahvé….Vous habiterez sept jours sous des huttes…afin que vos descendants sachent que j’ai fait habiter sous des huttes les Israélites quand je les ai fait sortir du pays d’Egypte. Je suis Yahvé votre Dieu. »
Cette fête agricole dure sept jours (huit dans la diaspora).
Le mot soukkot est le pluriel de soukka et signifie cabane ou tabernacle, ce qui est une structure entourée de murs et couverte de skhakh (végétal comme des palmes).
La soukka a pour but de rappeler le genre de fragiles demeures où logeaient les Israélites pendant leurs 40 années d’errance dans le désert après l’Exode loin de l’esclavage où ils vivaient en Egypte.
Tout le long de cette fête, on prend les repas à l’intérieur de la soukka et nombreux sont ceux qui y dorment aussi.
Chaque jour pendant cette fête les membres de la famille récitent une bénédiction sur les quatre espèces :
-       le lulav, (branche de palmier),
-       l’étrog, (le cédrat),
-       le hadas, (la myrte) et,
-       la arava, (feuille de saule).
Après Souccot et Chemini Atsérêt, nous entamons les festivités de Simhat Torah. A la synagogue, tous les rouleaux de la Torah sont sortis de l’Arche Sainte et les fidèles chantent et dansent « sept circuits » dans une ambiance de joie intense »
 









Lu 418 fois


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 14 Avril 2014 - 14:43 HAG PESSAH SAMEAH

Solidarité | Droits de l'Homme | Culture | Jeunesse | Fondation Bnai Brith | Israël | Activités locales | Politique | Judaïsme | Communauté