B'NAI B'RITH FRANCE

Bienfaisance, Amour fraternel, Harmonie. La plus ancienne association Juive humanitaire mondiale (1843)

Facebook
Twitter
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Israël-Palestine : le poids des mots


Mardi 18 Décembre 2012



Ou comment le discours anti-israélien à Gaza du chef du Hamas en exil donne à Israël un prétexte pour poursuivre la colonisation en Cisjordanie.

C'est le discours qui effraie l'État hébreu. En déplacement pour la première fois de sa vie à Gaza, Khaled Mechaal, chef en exil du Hamas au pouvoir dans la bande de terre palestinienne, a appelé à libérer toute la « Palestine », excluant de fait toute reconnaissance de l'État d'Israël. "La Palestine, de la mer (Méditerranée) au fleuve (Jourdain), du nord au sud, est notre terre et notre nation, dont on ne peut céder ni un pouce ni une partie", a-t-il insisté, assurant vouloir "mourir en martyr à Gaza", Pas de solution "définitive" à deux Etats. Julien Salingue spécialiste des mouvements palestiniens ajoute que la position de Khaled

Mechaal rejoint celles des autres organisations palestiniennes. "Aucune, y compris le Fatah, n'évoque la possibilité de deux États vivant côte à côte en tant que solution définitive", rappelle-t-il.

Source : Le Point.fr - Publié le 12/12/2012









Lu 319 fois

A propos du BBF | Les loges du Bnai Brith france | Le Bnai Brith dans le Monde | Le BB France en action | Les Dossiers du BBF | Revue de Presse