B'NAI B'RITH FRANCE

Bienfaisance, Amour fraternel, Harmonie. La plus ancienne association Juive humanitaire mondiale (1843)

Facebook
Twitter
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Histoire et Mémoire pour la Loge Modehai à Grenoble


Mardi 19 Mai 2015

Le 23 mars 2015, la Loge Modehai commémora la Rafle des enfants de la Martellière, au mémorial de la Martellière à Voiron en Isère en partenariat avec la Ville de Voiron en présence de personnalités politiques, économiques, l'armée , les élèves du Lycée de la Martellière, les présidents d'associations et d'une assistance nombreuse.



Histoire et Mémoire pour la Loge Modehai à Grenoble
Le 23 Mars 1944, au lieu-dit La Martellière à Voiron (Isère), 16 enfants et 2 adultes juifs de la "Maison d'enfants" du Rabbin Zalman Chneerson furent arrêtés par la Gestapo, sur dénonciation.
Conduits à Drancy le 27 mars 1944, , ils furent ensuite déportés vers les camps d'extermination nazis par les convois 71 et 73 des 13 avril et 15 mai 1944. Un seul en est revenu C'est le travail d'histoire et de mémoire des membres de la loge Mordehai de Grenoble qui a permis de sortir cette rafle de l'oublie le 14 septembre 1997.
a rafle de La Martelière fut, avec celle de la maison de la Verdière (près de Marseille), le 20 octobre 1943, et celle d'Izieu, le 6 avril 1944, l'une des trois rafles contre des maisons d'enfants en zone Sud.
Le 6 avril 2015, plusieurs membres du B'nai Brith de la région Rhône Alpes furent présents lors de la cérémonie commémorative en Présence du Président de la République François Hollande à la Maison Izieu.
Le 9 avril 2015, Charles Mitzner, témoin de la Shoah nous quittait. Charles Mitzner, Résistant juif, fut arrêté chez lui le 21 février 1944 par Alios Brunner,déporté le 7 mars 1944 par le convoi 69 vers le camp d'Auschwitz -Birkenau. Il fut affecté au Commando Siemens de part ses compétences. Il fut le témoin de l'usine de mort nazie, de l'assassinat massif des Juifs de Hongrie, et jusqu'à ces derniers jours, il gardait en mémoire, leurs visages, le regard des enfants et le discours sadique des SS. Avec force, rage de vivre , il surmonta toutes les épreuves : Le froid, la faim, les coups, la gale , l'humiliation. il affronta les deux marches de la Mort, puis il arriva à l'hôtel Lutétia le 23 mai 1945, et il fut de retour à Grenoble en juin 1945 .
Charles témoigna 61 ans plus tard. "'on s'est trouvé perdu et pas trop savoir quoi faire parmi la population, on ne représentait rien. j'étais désorienté, nous n'avions plus de repères, pas de sous, pas de logement, plus de papier d 'identité,avec les fantômes, la souffrance et le deuil"
Charles était l'invité du B'nai B'rith de Grenoble, dans le cadre des jeudis du parlement du Musée de la Résistance et de la Déportation , en partenariat avec l amicale des déportes et familles du 11 novembre 1943 et avec le soutien de Institut National Audiovisuel , le 2 avril 2015 afin de témoigner. Mais ce fut au dessus de ses forces, c'est la Présidente de la Loge qui fit l'éloge de cet homme exceptionnel. Charles Mitzner reçu le Prix de la Mémoire du B'nai Brith de Grenoble en avril 2011








Lu 228 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 28 Mars 2017 - 18:36 Communiqué du B’nai B’rith France

A propos du BBF | Les loges du Bnai Brith france | Le Bnai Brith dans le Monde | Le BB France en action | Les Dossiers du BBF | Revue de Presse