B'NAI B'RITH FRANCE

Bienfaisance, Amour fraternel, Harmonie. La plus ancienne association Juive humanitaire mondiale (1843)

Facebook
Twitter
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

HARMONIE (LOGE MOSHE DAYAN)


Dimanche 20 Octobre 2013



HARMONIE (LOGE  MOSHE DAYAN)
Le mot harmonie vient du grec, qui veut dire joindre, faire coïncider, adapter, emboiter.

Dans son sens le plus large, le mot harmonie désigne traditionnellement une des quatre composantes de la musique, les trois autres étant le rythme, la mélodie et le timbre.

De l’antiquité à la renaissance, la notion d’harmonie semble concerner toutes choses : de l’ordre du ciel au moindre objet décoratif.

Il n’est pas un art, pas un savoir, de la médecine à l’astronomie, de l’architecture à la musique, de la sculpture à la peinture, sans oublier biens sûr la théologie, qui en fasse l’économie

Sur un plan plus philosophique, l’harmonie est l’état des relations entre des personnes ou dans un groupe humain, qui résulte de l’accord des pensées, des sentiments ou des volontés.

Au delà de toutes ces recherches étymologiques, nous aimerions vous faire partager ce que nous avons découvert sur l’harmonie.

Pour aborder ce thème, nous l’avons décliné sous toutes ses formes et ses interprétations. En dehors de sa signification originelle, la musique, l’harmonie trouve sa place dans la philosophie, la religion, la morale et bien des disciplines artistiques.

Sans que nous nous en doutions, elle est constamment présente dans notre quotidien. Nous sommes toujours en quête d’harmonie, elle est parfois même garante de notre équilibre, comme une sorte de plénitude.

Simon intervient :  Pythagore : Cette approche est réellement incomplète si nous ne rappelons pas la découverte de l’harmonie musicale, car c’est peut être là que tout a commencé…

L’harmonie est si riche de signification que pas moins de 15 synonymes lui sont rattachés :  accord, affinité, alliance, assortiment, cohérence, correspondance, ensemble, équilibre, eurythmie, homogénéité, symétrie, symphonie et unanimité.

Nous serions tentés de considérer que l’harmonie est un environnement préservé, avec plus de paix entre les nations, plus de justice, moins de souffrance, et une liberté suffisante pour l’épanouissement de chacun.

Il faut peut être aussi rechercher une signification ésotérique de l’harmonie au Bnaï Brith, au travers de la kabbale qui prône l’harmonie.

Mais la kabbale n’est pas que religieuse. C’est aussi une leçon de vie, qui ne vise pas à rendre l’homme bon, mais juste à le rendre meilleur. C’est la recherche d’une harmonie et d’un mieux être, pour soi et au sein de la communauté des hommes. 

Nous voulons voir dans cette dernière définition le sens même de la présence de l’harmonie dans les valeurs fondamentales du BB.

Nous sommes tournés vers le même but, la même volonté et dans le même esprit.
 









Lu 187 fois


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 16 Décembre 2013 - 17:13 Propos sur la fraternité

Histoire du Peuple Juif | Amour Fraternel | Livre Blanc Pour la Citoyenneté et Contre l’Antisémitisme