B'NAI B'RITH FRANCE

Bienfaisance, Amour fraternel, Harmonie. La plus ancienne association Juive humanitaire mondiale (1843)

Facebook
Twitter
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Grand succès pour la soirée de Gala de Soutien à la Faculté de Médecine Bar Ilan en Galilée organisée par le B’nai B’rith France


Jeudi 25 Octobre 2012

Avec plus de 200 participants et de nombreuses personnalités, la soirée a été un temps fort pour l’action de soutien au projet du gouvernement israélien de création de la faculté de Médecine de Galilée



La soirée B’nai B’rith France du 22 octobre a été un moment émouvant de bienfaisance et de fraternité apprécié par plus de 200 participants

Nombreux sont les Sœurs et Frères qui ont généreusement répondu à l’appel lancé par le B’nai B’rith France pour soutenir cette action et contribuer à la diffusion d’un autre regard sur Israël.

Le Président Shimon Péres avait déclaré « En venant ici vous avez embrassé cet idéal sioniste de développement de la région nord du pays »

Les participants étaient des Sœurs et Frères du B’nai B’rith et de nombreux amis d’Israël qui se sont reconnus dans cette Faculté ; Faculté qui concourt au renforcement des services médicaux au Nord d’Israël.

L’Ambassadeur d’Israël en France, Monsieur Yossi Gal, le Président du CRIF, Monsieur Richard Prasquier, Madame la Députée, Danièle Hoffman Rispal, Présidente du groupe d’amitié France – Israël à l’Assemblée Nationale, Monsieur le Député, Jean Francois Mancel, Monsieur le Doyen de la faculté Bar Ilan, Professeur Ran Tur-Kaspa nous ont fait, avec d’autres personnalités, l’honneur d’être parmi nous
S.E l’Ambassadeur – Mme Hoffman Rispal – Serge Dahan
S.E l’Ambassadeur – Mme Hoffman Rispal – Serge Dahan

Mr Mancel
Mr Mancel

S.E l’Ambassadeur
S.E l’Ambassadeur

Mr le Doyen Ran Tur-Kaspa
Mr le Doyen Ran Tur-Kaspa

Le Président du CRIF Richard Prasquier
Le Président du CRIF Richard Prasquier

Sœurs et Frères de trois Loges de la région IDF, Paris-Jérusalem, Ben Gourion et Or Ve Chalom,
Sœurs et Frères de trois Loges de la région IDF, Paris-Jérusalem, Ben Gourion et Or Ve Chalom,
Moment de Fraternité lors de la représentation théâtrale par des Sœurs et Frères de trois Loges de la région IDF, Paris-Jérusalem, Ben Gourion et Or Ve Chalom,

Sœurs et Frères du BBF qui ont donné avec leur cœur dans l’harmonie, la fraternité et la bienfaisance pour cette représentation au profit de la Faculté de Médecine de Safed

Je tiens une nouvelle fois à adresser mes plus chaleureux remerciements aux Présidents d’Honneur du B’nai B’rith France, Yves Kamami, Jacques Jacubert et Marc Lumbroso qui étaient présents, mes remerciements aux Présidents de Loges qui ont soutenu ce projet national à la fois financièrement et par leur présence, aux Sœurs et frères nombreux qui étaient là ou qui nous ont adressé leur soutien et enfin à tous ceux qui ont permis à cette soirée de se tenir.

Je souhaite adresser à notre frère Jean Rotman qui a donné un contenu scientifique à cette initiative du B’nai B’rith France, en constituant un comité scientifique composé des Professeurs Raoul Gozlan, Marc Zerbib, Lionel Naccache et du Docteur Paul Atlan, mon amitié et mes remerciements. 


Le comité scientifique
Le comité scientifique
Le comité scientifique
Cette soirée est le lancement à un partenariat que le  B’nai B’rith France souhaite développer avec les responsables de la Faculté de Médecine Bar Ilan, un partenariat que nous coordonnerons avec Jean Rotman et qui vous sera présenté prochainement
Très Fraternellement
Serge Dahan
Président du B’nai B’rith France
Le discours d’ouverture de Serge Dahan
C’est un moment véritablement privilégié et un grand honneur pour moi, que d’ouvrir, avec vous tous, cette soirée de Gala de soutien à la Faculté de Médecine Bar Ilan de Galilée.
Ce projet à vu le jour par l’effet du hasard et de la volonté d’hommes et de femmes du B’nai B’rith France.
Je dois ici rendre hommage à celle qui, la première, m’a parlé de la faculté de Médecine de Galilée, et qui a donné la première impulsion à ce Gala
La tradition juive évoque les femmes comme essentielles dans la vie juive et de la famille juive, alors pourtant qu'elles demeurent dans la discrétion, comme le disent les phrases des Psaumes: "la gloire de la femme, c'est d'être à l'intérieur", ou bien "Où est Sarah ? Sarah est dans la tente".
Cette femme de l’intérieur est le Docteur Paule Dahan, mon épouse, qui, lors d’un  congrès médical à Eilat, a été la première intéressée par ce qui n’était encore que « la future faculté de médecine de Galilée et qui m’en a murmuré l’idée.
Une Idée au cœur des idéaux du B‘nai B’rith, et qui est rapidement devenue d'abord un projet,  et aujourd’hui une manifestation de soutien.
Le B’nai B’rith France, la plus grande représentation Européenne du B’nai B’rith International  ONG à l’ONU, présente à l’Unesco et au Conseil de l'Europe a Strasbourg, réunit des Juifs de toutes origines à la seule fin de servir les communautés dans lesquelles ils vivent, en se conformant à la devise du B'nai B'rith: "Bienfaisance, Amour Fraternel, Harmonie".
Notre  mission est de travailler, pour améliorer l’harmonie des communautés, renforcer la communauté juive, combattre l’intolérance raciale et religieuse, soutenir l’Etat d’Israël, nous mobiliser pour la conservation et la promotion de notre mémoire  Le B’nai B’rith France fêtera ses 80 ans en 2013
Nous nous sommes donc reconnus dans les objectifs du projet national de création de la faculté de Médecine de Galilée. Projet qui a pour ambition énoncé par le Président Shimon Pérès «  d’embrasser cet idéal sioniste de développement de la région nord du Pays ». Projet qui concoure au renforcement des services médicaux au Nord d’Israël et ainsi améliore la santé publique dans la région. Projet pour développer un enseignement d'avant-garde pour la formation des médecins. Projet qui s’emploie à conserver en Israël les meilleurs cerveaux, et ouvre la porte aux étudiants du monde entier. Projet de développement de la Galilée et renforcement de la présence juive dans le Nord.
C’est aussi le lieu choisi pour implanter cette faculté, Safed, ville située dans cette belle région de Haute Galilée, ville traditionnelle d’étude, particulièrement importante dans l'histoire du judaïsme,grand centre de la Kabbale et de la Halakha, devenant en son temps le refuge de nombreux érudits, de Moïse Cordovero à Yossef Karo en passant par Isaac Louria
Ici se confrontent la Kabbale et ses mystères avec l’ensemble du savoir contemporain, en particulier celui lié avec les sciences de la vie. C’est aussi ce lieu qui nous a fait adhérer à cette grande ambition de l’Etat d’Israël.
Mais rien ne se fait sans des hommes et des femmes engagés et militants.
C’est bien sur l’énergie de ces hommes et de ces femmes du B’nai b’rith France qui très vite ont adhéré à ce projet en lui donnant tout de suite une dimension et un futur.
Si je ne peux tous les citer, je nommerai tout particulièrement mes chers amis Michèle et Jean Rotman.
Michèle qui n’a pas ménagé son temps et son énergie pour organiser et ordonnancer cette soirée de Gala. Jean qui donnant à notre projet un contenu a réuni un Comité scientifique de très haut niveau, dont les membres nous font l’honneur d’être parmi nous, et programme déjà la suite du partenariat que nous allons engager entre le B’nai b’rith France et la faculté de médecine Bar Ilan.
Je remercie  Maitre olivier Itéanu, Président des Amis de Bar Ilan France avec qui nous avons travaillé pour faire de cette soirée de soutien du B’nai B’rith France une pierre dans l’édifice qualifié par le Premier Ministre d’Israël Monsieur Nathanyahou « de levier gigantesque pour le développement de la Galilée, aussi bien que pour l'enseignement et les systèmes médicaux au Nord »
En organisant cette soirée avec nos amis du B’nai B’rith je pensais  à la phrase d’Hemingway : Le monde est un endroit magnifique pour lequel il vaut la peine de se battre, que je reformulerai  « Israël est un endroit magnifique pour lequel il vaut la peine de se battre »
Je vais maintenant laisser la Parole à Monsieur Yossi Gal Ambassadeur d’Israël en France
Vous aurez ensuite la projection d’un film de présentation de la faculté de Médecine suivi de l’intervention de Monsieur le Doyen de la faculté Bar Ilan, le Professeur Ran Tur-Kaspa qui arrive d’Israël pour vous ce soir
Place sera ensuite donnée au Théâtre « Tous les gestes engagent ; surtout les gestes généreux », écrivait encore Roger Martin du Gard.
 
 









Lu 1533 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 19 Mai 2015 - 10:34 Solidatité avec le Népal

Solidarité | Droits de l'Homme | Culture | Jeunesse | Fondation Bnai Brith | Israël | Activités locales | Politique | Judaïsme | Communauté