B'NAI B'RITH FRANCE

Bienfaisance, Amour fraternel, Harmonie. La plus ancienne association Juive humanitaire mondiale (1843)

Facebook
Twitter
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Gilles Bernheim «N’oublions pas de penser la France»


Vendredi 11 Janvier 2013

Gilles Bernheim répond aux questions de douze intellectuels français, Alexandre Adler, Monique Atlan, Pierre Bouretz, Éric Conan, Roger-Pol Droit, Julia Kristeva, Pierre Manent, Étienne de Montety, Pierre Nora, Paul Thibaud, Nicolas Weill et Michel Zaoui



© Dominique Gutekunst / MAXPPP
© Dominique Gutekunst / MAXPPP
« Chaque fois qu'un être humain est attaqué au nom de ce qu'il est, chaque fois qu'un étranger est offensé parce qu'il est étranger, chaque fois qu'un faible est humilié parce qu'il est faible, chaque fois qu'une minorité parce qu'elle est minoritaire, ce sont les principes du judaïsme qui son atteints. Et c'est ma mission de grand rabbin de France de ne pas l'accepter. »
 «N’oublions pas de penser la France»


Naissance d'une Europe politique, état de la laïcité, montée des extrémismes, rôle des communautarismes, engagement du citoyen et limites de la démocratie, crise financière, explosion de la précarité, évolution des mœurs, place de l'écologie... l'antisémitisme actuel « Le nouvel antisémitisme s'ancre dans le refus de reconnaître au peuple juif son droit à l'autodétermination … notamment en remettant en cause l'existence de l'Etat d'Israël, sous le fallacieux prétexte qu'il serait, dans son principe, raciste »

Gilles Bernheim répond aux questions de douze intellectuels français, Alexandre Adler, Monique Atlan, Pierre Bouretz, Éric Conan, Roger-Pol Droit, Julia Kristeva, Pierre Manent, Étienne de Montety, Pierre Nora, Paul Thibaud, Nicolas Weill et Michel Zaoui, et éclaire de son regard de citoyen, de philosophe mais aussi en qualité de grand rabbin de France, de nombreux points sociaux, éthiques, religieux et politiques.

Gilles Bernheim
« N'oublions pas de penser la France ».
Paris, Stock 2012
 

Gilles Bernheim «N’oublions pas de penser la France»









Lu 749 fois


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 14 Avril 2014 - 14:43 HAG PESSAH SAMEAH

Mercredi 18 Septembre 2013 - 10:45 Joyeuses fêtes de soukkot

Solidarité | Droits de l'Homme | Culture | Jeunesse | Fondation Bnai Brith | Israël | Activités locales | Politique | Judaïsme | Communauté