B'NAI B'RITH FRANCE

Bienfaisance, Amour fraternel, Harmonie. La plus ancienne association Juive humanitaire mondiale (1843)

Facebook
Twitter
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

ELECTIONS EUROPEENNES - Les têtes de listes européennes répondent au B'nai B'rith France


Jeudi 22 Mai 2014



ELECTIONS EUROPEENNES - Les têtes de listes européennes répondent au B'nai B'rith France
A l'heure où des signes inquiétants apparaissent partout en Europe, le B'nai B'rith France a interpellé les têtes de listes européennes pour les élections du 25 mai et obtenu leurs réponses

Circoncision, abattage rituel, lutte contre le racisme et l'antisémitisme, relations UE-Israël et UE-Autorité palestinienne, lutte contre le terrorisme...

L'actualité récente a fourni de nombreux sujets de préoccupation aux Juifs d'Europe.

C'est sur ces thèmes que le B'nai B'rith France a choisi d'interpeller ceux qui, à l'issue du scrutin du 25 mai, seront les grands décideurs de l'Union européenne.

Lire :
courrier adressé aux candidats
Serge Dahan Président du B'nai B'rith France

réponse de Martin Schulz
Candidat du Parti socialiste européen

réponse de Jean-Claude Juncker
Candidat du Parti populaire européen (droite)


Les candidats traités sur un pied d'égalité

Car cette élection est différente des précédentes : pour la première fois, en vertu du traité de Lisbonne (2007), les électeurs choisiront non seulement leurs députés au Parlement européen, mais aussi le président de la Commission européenne, l'instance majeure de l'UE dont les décisions s'imposent aux Etats membres.

Devant l'importance de l'échéance, le B'nai B'rith France a lancé une action d'information vis-à-vis des communautés juives européennes en demandant aux candidats de préciser leurs intentions.

Dans le respect de ses valeurs, le B'nai B'rith France s'est adressé de manière identique à tous les candidats à la présidence de la Commission, à l'exception de la liste d'extrême droite qui, par euroscepticisme, n'a d'ailleurs pas désigné de candidat à ce poste.

Ne pas prendre position sur des sujets sensibles

Les deux candidats donnés favoris, Jean-Claude Juncker (Parti populaire européen) et Martin Schulz (Parti socialiste européen), ont adressé leurs réponses publiées, en exclusivité dans les colonnes du Times of Israel.

Les autres candidats - Guy Verhofstadt (ALDE, centriste), Ska Keller (Verts) et Alexis Tsipras (PGE, extrême gauche) - n'ont pas souhaité répondre, invoquant dans le cas de Mme Keller le choix de ne pas prendre position publiquement sur des sujets sensibles tels que le débat Israël-Palestine.

Les réponses de MM. Schulz et Juncker feront l'objet d'une diffusion européenne auprès des communautés juives de l'UE, par le relais des Loges européennes du B'nai B'rith.

Un appel à la participation

Le B'nai B'rith France indique qu'il ne prend pas position en faveur ou en défaveur d'un candidat.
En revanche, il rappelle la nécessité pour chacun de faire entendre sa voix. "Cette action de sensibilisation est avant tout un appel aux Juifs d'Europe à faire acte de citoyenneté et à se rendre aux urnes le dimanche 25 mai", explique Serge Dahan, président du B'nai B'rith France.

Serge Dahan et les membres du Bureau National félicitent la Commission Politique du Bai BĦith France pour avoir mené à bien ce travail d'intérêt général au service de la communauté juive européenne









Lu 650 fois


Solidarité | Droits de l'Homme | Culture | Jeunesse | Fondation Bnai Brith | Israël | Activités locales | Politique | Judaïsme | Communauté