B'NAI B'RITH FRANCE

Bienfaisance, Amour fraternel, Harmonie. La plus ancienne association Juive humanitaire mondiale (1843)

Facebook
Twitter
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Communiqué du B’nai B’rith France


Jeudi 17 Décembre 2015

Le B’nai B’rith France s'insurge contre la conférence-débat sur le thème « la campagne BDS et la justice française » qui aura lieu le 17 décembre à 18 heures à l'Université Paris 8



Communiqué du B’nai B’rith France
Le 17 décembre à 18 heures se tiendra à l'Université de Paris 8 à Saint-Denis une conférence débat intitulée « la campagne BDS et la justice française » organisée par le Collectif Palestine Paris 8.
 
Le B’nai B’rith France dénonce la tenue de cette réunion s’apparentant aux nombreuses actions déjà menées par les animateurs de campagne de boycott BDS condamnés de manière définitive par la Chambre Criminelle de la Cour de Cassation dans ses 2 arrêts en date du 20 Octobre 2015.
 
Dans ces 2 arrêts la Cour de Cassation s’est fondée sur l'article 24, alinéa 8, de la loi du 29 juillet 1881 incriminant « la provocation publique par écrit, geste ou parole à la discrimination à raison notamment de l'origine et de l'appartenance à une nation d'une personne ou d'un groupe de personnes »
 
L’Université Paris VIII, établissement public dont le principal objectif doit rester la transmission du savoir, s’associe, en accueillant ce débat, à une campagne de provocation qui alimente un climat de haine et de rejet de l’autre. C’est pourquoi le B’nai B’rith France appelle à se mobiliser pour dénoncer et s’opposer à la tenue de cette manifestation
 
Le Premier Ministre de la France, Manuel Valls, vient de réaffirmer à l’Assemblée Nationale « Je vous le dis ici de la manière la plus claire, nous condamnons toutes les campagnes de boycott à l’égard des produits israéliens » ajoutant « Israël est une démocratie et lutte contre le terrorisme»,
 
Le B’nai B’rith France souhaite saisir cette occasion pour interpeller les partis républicains de droite comme de gauche mis sur pied à l’occasion des dernières élections régionales en lui demandant d’interdire d’urgence en France le mouvement BDS campagne de dénigrement mensongère et de discrimination systématique qui vise avant tout à la destruction d'Israël
 
Derrière la campagne BDS se cachent en effet des associations qui véhiculent des messages de haine créant la division entre les communautés nationales en alimentant l’antisémitisme que tout républicain souhaite voir combattre
Le B’nai B’rith France salue à cette occasion la position claire de Madame Valérie Pécresse qui a déclaré dans un lettre datée du 10 décembre 2015 « je ne tolérerai pas, en conformité avec la loi, qu’en Île de-France on boycotte Israël d’une quelconque manière : ni les produits, ni les artistes, ni les universités ».








Lu 427 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 9 Mai 2017 - 09:19 COMMUNIQUE du B’nai B’rith France

Mercredi 3 Mai 2017 - 12:20 COMMUNIQUE du B’nai B’rith France

Notre Histoire | Nous connaître | Nous rejoindre | Communiqués | Editoriaux | INTRANET