B'NAI B'RITH FRANCE

Bienfaisance, Amour fraternel, Harmonie. La plus ancienne association Juive humanitaire mondiale (1843)

Facebook
Twitter
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Chagall et l'avant-garde russe.


Mardi 25 Octobre 2011

Du 5 mars au 13 juin 2011, plus de 140 000 personnes sont venues admirer, voire étudier les 150 œuvres en provenance des collections du Musée national d’art moderne retraçant une période particulièrement féconde de l’histoire de l’art du XXe siècle, à savoir l’avant-garde russe avec comme chef de file Moïse Zakharovitch Chagalov dit Marc Chagall et son univers fascinant et aussi des œuvres de Kandinsky, Malévitch, Gontcharova, Larionov, Rodchenko…



Chagall et l'avant-garde russe.

L’exposition « Chagall et l’avant-garde russe », hors-les-murs du Centre Pompidou a été inaugurée au musée de Grenoble le 4 mars 2011 par Monsieur Michel Destot député Maire.

Du 5 mars au 13 juin 2011, plus de 140 000 personnes sont venues admirer, voire étudier les 150 œuvres en provenance des collections du Musée national d’art moderne retraçant une période particulièrement féconde de l’histoire de l’art du XXe siècle, à savoir l’avant-garde russe avec comme chef de file Moïse Zakharovitch Chagalov dit Marc Chagall et son univers fascinant et aussi des œuvres de Kandinsky, Malévitch, Gontcharova, Larionov, Rodchenko…

A l’occasion de cet événement, le musée de Grenoble a sollicité ses partenaires culturels afin de construire autour de la manifestation un programme de rencontres mêlant cinéma, musique, littérature et poésie.

C’est ainsi que le dimanche 27 mars 2011, le B’nai B’rith de Grenoble a été partie prenante de la Journée au Musée. Celle-ci a permis d’inscrire les œuvres exposées dans le contexte musical de leur époque. Musée en musique et ses partenaires ont proposé un concert et une présentation illustrée en écho à l’exposition « Chagall et l’avant-garde russe ».

En ouverture du concert ont été jouées cinq images de Dorfman composées en hommage à Chagall.

Puis sept musiciens se sont succédé sur la scène de l’auditorium pour interpréter en diverses formations musicales toute une gamme représentative des œuvres des maîtres de la musique qui ont marqué l’époque de ces grands peintres.

Ce concert a été suivi d’un commentaire à deux voix de l’exposition « Chagall et l’avant-garde russe », fait par Hélène Vincent, conservateur en chef du musée de Grenoble et Bernadette Lespinard, musicologue.

Ces deux spécialistes de l’art pictural et musical ont donné les clés pour mieux comprendre les liens particuliers unissant peinture et musique juives au début du XXe siècle en Russie en résonance à ces œuvres. Ce fut une occasion unique de s’immerger pour quelques heures dans l’environnement culturel de l’avant-garde russe.

Dans la continuité de cette exposition et à l’initiative du Cercle Bernard Lazare de Grenoble sera présenté le 9 novembre 2011 à l’université Pierre Mèdes France un colloque ayant pour thème « Marc Chagall du Shtetl à Paris ».

Cette manifestation est faite en partenariat avec le B’nai B’rith grenoblois. Elle bénéficie bien entendu du concours de l’université Pierre Mendès-France et du soutien de la région Rhône-Alpes.

LOGE MODEHAI








Tags : Culture, peinture

Lu 1357 fois


Solidarité | Droits de l'Homme | Culture | Jeunesse | Fondation Bnai Brith | Israël | Activités locales | Politique | Judaïsme | Communauté