B'NAI B'RITH FRANCE

Bienfaisance, Amour fraternel, Harmonie. La plus ancienne association Juive humanitaire mondiale (1843)

Facebook
Twitter
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

COMMUNIQUE du B’nai B’rith France


Lundi 1 Août 2016

Le B'nai Brith France indigné par l'omission des attentats terroristes islamiques de « Toulouse » et de « Hyper cacher » de Vincennes dans un appel lancé dans le JDD du 31 juillet par des personnalités musulmanes



COMMUNIQUE du B’nai B’rith France
Des personnalités musulmanes françaises prétendant vouloir « Mener enfin la bataille culturelle contre l'islamisme radical » ont omis de mentionner dans leur appel du 31 juillet denier le massacre cruel d’enfants et du professeur qui s'est déroulé dans l'école juive de la ville Toulouse et des assassinats de l’Hypercacher de la porte de Vincennes
 
Le B'nai B'rith France est scandalisé par l'omission de toute mention des français juifs victimes du terrorisme islamique en France dans cette Tribune parue dans le JDD du 31 juillet signée par plusieurs personnalités musulmanes de la société civile
 
Dans cet appel, des personnalités musulmanes françaises critiquent l'organisation actuelle de l'islam de France en déclarant « Une Fondation pour l'islam de France avait été créée il y a plus de dix ans, il est temps de la réactiver maintenant » et en précisant « Malgré les efforts de personnalités engagées, l'islam de France est – mal – géré par des représentants des pays dont sont issus beaucoup de musulmans français »
 
Il est honteux de constater que les signataires de cet appel, qui commence par une énumération des récents attentats djihadistes ayant meurtri la France, ne font aucune mention des attentats de Toulouse ou de l'Hypercacher occultant ainsi les Français assassinésparce qu’ils sont juifs. Comme si ces victimes juives de la barbarie n'avaient jamais existé.
 
Ce n'est pas cela que l'on attend de l'islam de France. 
Ce n'est pas comme cela que l'on combat le terrorisme islamiquedans toutes ses dimensions
Ce n'est pas comme cela que l'on construit l'unité nationale si nécessaire aujourd'hui. 
 
Cet omission est impardonnable et dessine le chemin que doivent encore parcourir ceux qui veulent « agir et prendre nos responsabilités » pour « Mener enfin la bataille culturelle contre l'islamisme radical » comme ils l’écrivent eux-mêmes dans cette Tribune publiée dans JDD du 31 juillet
 
Le B'nai B'rith France demande avec insistance à ces signataires,« Parce que la France en a besoin » et parce que les valeurs républicaine de liberté et fraternité l’exigent, de faire le travail de mémoire nécessaire à rendre plus compréhensible leur Tribune en corrigeant publiquement cette omission








Lu 581 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 8 Août 2017 - 23:57 COMMUNIQUE du B’nai B’rith France

Mardi 18 Juillet 2017 - 11:55 COMMUNIQUE du B’nai B’rith France

Notre Histoire | Nous connaître | Nous rejoindre | Communiqués | Editoriaux | INTRANET