B'NAI B'RITH FRANCE

Bienfaisance, Amour fraternel, Harmonie. La plus ancienne association Juive humanitaire mondiale (1843)

Facebook
Twitter
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

COMMUNIQUE DU B’NAI B’RITH France


Mercredi 13 Janvier 2016

Le B’nai B’rith France appelle à ne renoncer ni à sa citoyenneté, ni à ses origines, ni à son identité



COMMUNIQUE DU B’NAI B’RITH France
Jour après jour, les attaques contre la communauté juive de France se multiplient.
Les juifs de France doivent continuer à porter la Kippa en toute sécurité en France.
 
L'islamisme radical et l'antisionisme militant alimentent au quotidien la haine du juif avec ses conséquences. Le dernier exemple d'acte antisémite barbare d’une extrême violence contre un professeur portant une kippa à Marseille, qui fait suite à tant d'autres dans la cité phocéenne au cours des derniers mois, est aussi intolérable qu'inacceptable.

Pour autant, devoir arbitrer aujourd'hui entre sa sécurité de citoyen et la liberté d'exercice de sa religion est un faux débat. La République doit garantir l'une comme l'autre avec la même rigueur et la même intransigeance.

La sécurité des Français juifs, comme celle de tous les Français, n’est pas négociable.
Le judaïsme ne peut pas être caché Ce serait autrement accepter la victoire des ennemis de la République, des ennemis de la France, des ennemis des valeurs de liberté et de fraternité, des ennemis des juifs. Renoncer à son identité et à ses valeurs ne peut pas être la réponse à la haine.

L'histoire récente des attaques contre les juifs nous rappelle si besoin était que le peuple juif ne baissera plus jamais la tête.
La fierté d'être français et d'être juif restera intacte et indiscutable pour dire non à la haine, non à l’antisémitisme, oui au vivre ensemble, oui à la République, oui à la liberté d’exercer librement et en toute sécurité sa religion en France
 
Le Premier Ministre Manuel Valls a régulièrement rappelé au cours des derniers mois et encore le 9 janvier devant l'hypercacher que «sans les Juifs de France, la France ne serait pas la France». Une reconnaissance qui honore, qui rassure et qui oblige les Français juifs à porter haut, fort et avec courage: citoyenneté, identité, judaïsme 

Pour le B’nai B’rith France les juifs de France et les juifs en France doivent continuer à porter la Kippa et à pratiquer leur judaïsme en toute sécurité.
La France est debout, les juifs de France sont debout.
 








Lu 443 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 8 Août 2017 - 23:57 COMMUNIQUE du B’nai B’rith France

Mardi 18 Juillet 2017 - 11:55 COMMUNIQUE du B’nai B’rith France

Notre Histoire | Nous connaître | Nous rejoindre | Communiqués | Editoriaux | INTRANET