B'NAI B'RITH FRANCE

Bienfaisance, Amour fraternel, Harmonie. La plus ancienne association Juive humanitaire mondiale (1843)

Facebook
Twitter
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Actualité de la Délégation du B'nai B'rith à l'UNESCO


Mardi 17 Février 2015



Actualité de la Délégation du B'nai B'rith à l'UNESCO

Le BBI remercie Witold Zyss pour son action et son dévouement comme représentant à l'UNESCO pendant 25 ans

Witold Zyss, représentant du B’nai B’rith à l’UNESCO, a décidé de mettre fin à ses fonctions après 25 ans d’action au service de l’institution. Le B’nai B’rith International s’est dit profondément reconnaissant pour ces nombreuses années consacrées au B’nai B’rith et pour un dévouement qui n’a jamais fait défaut. Lors de son dernier Bureau National, le Président du BBF Serge Dahan a également rendu un vibrant hommage à Witold Zyss, qui continuera d'être d'une aide très précieuse dans les différents dossiers internationaux. Stéphane Teicher, l’actuel vice-Président du B’nai B’rith France,  succédera à Witold Zyss comme représentant à l’UNESCO. Il était l'adjoint de Witld Zyss depuis quelques années à l'UNESCO et continuera de travailler à avec lui sur ces dossiers qui revêtent une importance capitale pour le B'nai B'rith.

le 28 Janvier dernier, Witold Zyss et Stéphane Teicher, représentants du Bnai Brith à l'UNESCO,ont participé avec plusieurs ambassadeurs auprès de l'UNESCO et des représentants du Centre Simon Wiesenthal et du Mémorial de la Shoah,à un dîner à la résidence de l'Ambassadrice des USA auprès de l'UNESCO, Crystal Nix-Hines,sur le thème "agir sur les jeunes générations par les leçons de la Shoah et des génocides modernes".

Les invités d'honneur étaient la DGL de l'UNESCO Irina Bokova, le DG de l'American Jewish Committee David Harris,l'envoyé spécial du gouvernement US sur l'antisémitisme Ira Forman,le DG de la fondation US sur la Shoah Stephen Smith, et des représentants du projet Aladin et du musée de l'Holocauste de Washington.

Le but de cette manifestation était d'annoncer le lancement par la délégation US auprès de l'UNESCO d'un ambitieux programme d'éducation sur la shoah et les génocides, utilisant les techniques les plus modernes ,et d'appeler à une large coalition globale sur ce projet.

 
 
Le Bnai Brith International a félicité la Directrice Générale de l'UNESCO Irina Bokova, pour avoir mis son veto à l'inclusion dans le "registre de la mémoire du monde" d'une série d'affiches glorifiant la libération de la Palestine. Ce projet avait été soumis par la délégation palestinienne à l'UNESCO, et avait passé toutes les étapes permettant son inclusion dans ce registre.
 
La Directrice Générale de l'UNESCO a constaté que certains posters, faisaient l'apologie d'actes de terrorisme et d'attentats anti Israéliens, allaient ainsi totalement à l'encontre des valeurs que l'UNESCO cherche à développer - construire la paix dans l'esprit des hommes et des femmes-, et alimentaient la haine et l'antisémitisme.Elle a confirmé sa décision par écrit au représentant permanent de la Palestine auprés de l'UNESCO, Elias Sanbar.








Lu 111 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 14 Décembre 2016 - 12:59 Actualité du B’nai B’rith à l’UNESCO

Lundi 11 Juillet 2016 - 21:11 Actualité du B’nai B’rith à l’UNESCO

A propos du BBF | Les loges du Bnai Brith france | Le Bnai Brith dans le Monde | Le BB France en action | Les Dossiers du BBF | Revue de Presse