B'NAI B'RITH FRANCE

Bienfaisance, Amour fraternel, Harmonie. La plus ancienne association Juive humanitaire mondiale (1843)

Facebook
Twitter
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

8ème Menoras d'Or à l’opéra de Nice


Mardi 17 Février 2015

C’est à une grande cérémonie que l’association B’nai B’rith Moshe Dayan, présidée par Monique Kourcia et sous la présidence d’Honneur de M. Christian Estrosi, Député Maire de Nice (Ménora d’Or 2005) nous a une fois de plus conviée ce dimanche 25 janvier 2015 , dans l’effervescence des grands soirs , dans la somptueuse salle de l’Opéra de Nice.



8ème Menoras d'Or à l’opéra de Nice
Sous la houlette de Me Brigitte Tanaugi- Dahan, Présidente du Comité d’organisation, l’ ensemble des membres ont su conjuguer leurs talents et leurs enthousiasmes pour découvrir et récompenser des récipiendaires prestigieux du monde entier, inscrivant à nouveau cet évènement, créé en 2003  par Alain Cohen,  dans le top 10 des manifestations du B’nai B’rith International.
 
On notait notamment la présence de Erika van Gelder, Présidente du B’nai B’rith Europe,  ainsi que de sa vice Présidente Valérie Achache. Régine Bessis, Présidente régionale de la Côte d’ Azur représentait Serge Dahan, Président du B’nai B’rith France.
 
Présentés par les membres de l’association, six personnalités ont reçus une sculpture de la « Ménora d’Or », créée et réalisée par Sacha Sosno, récemment décédé, à qui un vibrant hommage a été rendu par la projection d’un film montrant ses principales réalisations.Une Ménora d’Or  à titre posthume a été remise à son épouse Macha Sosno.
 
Christophe Bigot, Ancien Ambassadeur de France en Israël
Christian Malard, Journalist, consultant pour i24 News
François Heisbourg, Président de l’International Institute for Stratégic Studies( IISS) et du Centre de politique  de sécurité de Genève
Costa Gavras, réalisateur renommé
Gérard Garouste, Peintre, sculpteur and écrivain
Daniel Pipes, journaliste et politologue américain
 
ont exprimé leur émotion en recevant ce prix et renouvelé leur attachement aux valeurs fondamen-tales du judaïsme, de tolérance et de paix, et à l’Etat d’Israël, opposant la lumière des Ménoras d’ Or à l’obscurantisme des extrémistes islamiques.
 
Après une minute de silence à la mémoire des victimes récentes des attentats de Paris , Christian Estrosi, recevant aussi une « standing ovation » a rappelé « les Juifs et la République Française écrivent une histoire longue et belle histoire qui doit continuer. Les valeurs de paix et de tolérance du Judaïsme sont les nôtres. Combattre l’antisémitisme sans faiblesse comme vous le faites, et que je fais aussi dans ma ville et à l’Assemblée Nationale, est un devoir, notre devoir commun. Chaque français, quelle que soit sa croyance  doit porter ce message.
« Les Ménoras d’Or » ne récompensent pas seulement un engagement et une succession d'actions  :  La lumière  qu’elles diffusent porte  la lumière sur le chemin des hommes »
 
La soirée a été animée par la soprano Candice Trojman  et le pianiste Jonathan Benichou, le Sirba Octet et ses musiques Yiddish . Avec charme et dynamisme, le talentueux crooner Dany Brillant a , en clôture, enflammé la salle .
Les bénéfices de la soirée seront reversées à l’association niçoise MOZAHRT ( Musique ouverte aux Z’enfants et Adultes handicapés ou rencontrant un trouble de la Santé).
Retrouvez nous sur www.menorasdor.org

8ème Menoras d'Or à l’opéra de Nice








Lu 2446 fois


Paris-IDF-Lille | Grand-Est | Provence Midi-Pyrénées - Var | Côte d'Azur | Rhône-Alpes